La Principauté de Monaco a accueilli ce week-end la deuxième édition du Buhurt Prime, la plus grande compétition mondiale de Béhourd, sport de combat médiéval en armes et armures. 80 combattants venus du monde entier se sont affrontés sur le Rocher pour le titre de Champion du Monde de combat médiéval historique, sous le Haut Patronage et en présence de Son Altesse Sérénissime Prince Albert II de Monaco.

 

Autour de l’Espace Fontvieille Chapiteau, l’ambiance conviviale et médiévale a prédominé. Pensé comme un équivalent de la Ligue des Champions, le championnat a également été l’occasion de multiples événements annexes, dont une foire médiévale et des initiations au tir à l’arc. Les différents matchs proposés ont tenu en haleine de nombreux spectateurs venus découvrir cette discipline en plein essor. Près d’une centaine de chevaliers, issus de différentes contrées et composant les dix meilleures équipes européennes (France, Russie, Grande-Bretagne, Ukraine, Danemark, Pologne et République Tchèque), se sont affrontés dans un tournoi inédit.

 

Le Béhourd, sport de combat médiéval

Le principe du combat médiéval (ou « béhourd ») est relativement simple : deux équipes de cinq combattants, vêtus d’une lourde armure et porteurs d’une réplique d’épée ancienne ou de masse et d’un bouclier, s’affrontent dans une arène circulaire. Pour s’imposer, les guerriers doivent mettent à terre leur adversaire. Bien que les épées soient émoussés et arrondies, et les coups à la nuque, à l’entrejambe, derrière les genoux ou aux pieds interdits, la discipline est particulièrement spectaculaire.

 

Plongez dans l’atmosphère de ce festival médiéval réel grâce à notre reportage photo ! 

 

 

Photographe : Angelina Magne