Brève

Jim Ratcliffe (INEOS) entend donner sa priorité à l’OGC Nice

jim-ratcliffe-nice
OGC Nice

Le propriétaire de l’OGC Nice et patron d’Ineos a confirmé avoir voulu racheter Manchester United, tout en précisant qu’il était désormais pleinement concentré sur le club azuréen. 

« Si le club avait été à vendre cet été, oui, nous aurions probablement tenté notre chance à la suite de ce qui est arrivé avec Chelsea, a-t-il expliqué lors d’une conférence dans le cadre de Financial Times Live. Mais on ne peut pas rester là à attendre indéfiniment que Manchester United soit disponible. »

La famille Glazer, qu’il a rencontrée, lui a confirmé qu’ils ne « souhaitaient pas vendre. » Pour rappel, Jim Ratcliffe faisait également partie des personnes intéressées pour racheter Chelsea lors de la vente forcée du club après les sanctions britanniques contre plusieurs milliardaires russes suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, dont faisait partie l’ancien propriétaire, Roman Abramovitch.

De grandes ambitions pour l’OGC Nice

Propriétaire de l’OGC Nice depuis 2019, le milliardaire britannique a reconnu qu’il fallait faire plus pour le club, qu’il entend bien porter vers les sommets. « Nous ne nous sommes pas assez occupés de Nice depuis deux ou trois ans et nous nous impliquons beaucoup plus depuis cet été. Nous devons nous concentrer sur ce que nous pouvons faire avec Nice de la manière la plus sérieuse possible. »

Impliqué dans de nombreuses disciplines (Formule 1, cyclisme, voile, athlétisme…), Jim Ratcliffe a reconnu que le groupe INEOS souhaitait « un club de premier plan » en rappelant que « Nice a une histoire très intéressante. C’est un club ancien et un endroit très agréable et séduisant pour le football avec son climat californien. En France, avant son rachat, le PSG était comme Lyon et Marseille il y a dix ans. Donc il y a des opportunités. Nous devons regarder ce que nous pouvons faire avec Nice. »