Publicit√© ¬Ľ
Publicit√© ¬Ľ

Fernando Botero

© Fernando Botero

Install√© √† Monaco, Fernando n’a pas cess√© de voyager. Cet artiste de 87 ans est une v√©ritable l√©gende vivante dans le monde de l’art. Botero, que l’on appelle aussi ¬ę¬†l’artiste des grosses dames¬†¬Ľ, vit entre la Principaut√© et plusieurs autres villes o√Ļ se trouvent ses ateliers.

N√© en 1932 en Colombie, l’artiste est connu pour ses personnages volontairement ronds et voluptueux inspir√© de l’art pr√©colombien. Sa carri√®re est lanc√©e lorsqu’il remporte le premier prix du Salon des artistes colombiens en 1958.

Il n’a que quatre ans lorsque son p√®re meurt pr√©matur√©ment, sa m√®re continuera de l’√©lever avec ses deux fr√®res et aid√© par leur oncle.

Un artiste peut se permettre de faire des choses contradictoires. Je suis libre

Botero s’int√©resse beaucoup √† la litt√©rature, notamment les Ňďuvres de Pablo Neruda et de Frederico Garcia Lorca. En Juin 1951, il pr√©sente sa premi√®re exposition individuelle √† Bogota, compos√©e de vingt-cinq dessins, aquarelles, gouaches et tableaux √† l’huile.

Il voyagera en Europe durant les ann√©es 50, notamment √† Madrid, Paris et Florence o√Ļ il sera admis √† l’Acad√©mie San Marco et peaufinera son art.

Engag√©, Botero s’insurge en 2004 contre les mauvais traitements subis par les prisonniers de la prison d’Abou Ghraib en Irak et signe plusieurs Ňďuvres inspir√©s de ce sujet.

En 2008, il est nomm√© docteur honoris causa par l’universidad autonoma de Nuevo Leon o√Ļ il pr√©senta une exposition.

  • Artiste
  • 19 avril 1932
  • Colombie