Grand Prix

© Grand Prix

Durant le championnat du monde de Formule 1 1966, le titre se joue principalement entre quatre pilotes. Le Fran√ßais Jean-Pierre Sarti, chez Ferrari, a d√©j√† remport√© le championnat deux fois mais approche de la fin de sa carri√®re. L’Am√©ricain Pete Aron (d’abord chez Jordan puis chez Yamura) tente de renouer avec le succ√®s et de faire oublier sa r√©putation de pilote imprudent et de second rang. Le Britannique Scott Stoddard, de l’√©curie Jordan, se remet p√©niblement d’un violent accident qui lui a laiss√© plusieurs s√©quelles. Il est aussi dans une p√©riode compliqu√©e avec un mariage qui bat de l’aile. Enfin, le charismatique et arrogant italien Nino Barlini, est second pilote chez Ferrari. Cet ancien champion de moto est promis √† un bel avenir en Formule 1. Quelques femmes ¬ę gravitent ¬Ľ dans ce monde masculin. Bien qu’√©tant mari√©, Jean-Pierre Sarti entretient une liaison avec la journaliste am√©ricaine Louise Frederickson, pourtant peu int√©ress√©e par le sport automobile. Pete Aron a quant √† lui une br√®ve relation avec Pat, la femme de son co√©quipier chez Jordan, Scott Stoddard

  • 1966
  • John Frankenheimer
  • Anglais