Sir Philip Green

© Sir Philip Green

Né à Londres, Green est propriétaire du groupe Arcadia, la société mère de Topshop et Miss Selfridge. Sa contribution à l’industrie britannique de la grande distribution, qui s’étend sur plus de quatre décennies, lui a valu d’être fait chevalier en 2006.

Il n’est pas un simple homme d’affaires, mais une célébrité qui sort accompagnée de top-modèles et qui passe ses soirées avec des stars

Sarah Butler, journaliste de « The Guardian »

Son père décède alors que Philip n’a que douze ans, il hérite de l’entreprise familiale. Il quitte le pensionnat à 15 ans et travaille pour un importateur de chaussures à East London. Il crée sa première entreprise à 21 ans qui importe des jeans d’Extrême Orient afin de les revendre aux détaillants londoniens.

En 1988, Philip devient le président et chef de la direction d’une société appelée Amber Day. Il a démissionné quelques années plus tard alors que les bénéfices de la société n’étaient pas à la hauteur des prévisions. Il a ensuite aidé sa femme, Tina Green, à acquérir le groupe Arcadia, où il agit depuis en tant que PDG.

S’intéressant activement aux œuvres de bienfaisance, ce magnat de la fast fashion a fait des dons à des organisations basées en Grande-Bretagne tout au long de sa vie. Il vit actuellement entre Londres et Monaco et passe du temps sur son gigantesque yacht, le « Lion-heart », estimé à 100 millions de dollars. Il est un partisan du parti conservateur.

  • Homme d'affaires britannique
  • 15 mars 1952
  • Royaume-Uni