Un concours culinaire réservé aux chefs embarqués le 18 avril

4e industrie en principauté, la grande plaisance positionne Monaco comme un pôle d’excellence dans le domaine du Yachting. Illustration avec les concours culinaires et de mixologie organisés par le Yacht club le 18 avril.

C’est un peu le Top chef monégasque. Mais réservé aux cuisiniers de super-yachts (plus de 40 mètres). Douze d’entre eux s’affronteront lors d’un concours culinaire organisé, pour la deuxième année consécutive, par le Yacht Club de Monaco et la société Bluewater. Une compétition conçue en 4 « matchs » de 30 minutes. Le Défi ? Préparer un plat original à partir d’un panier d’ingrédients « mystères ». Les trois finalistes s’affronteront dans une finale où ils devront préparer un plat en 45 minutes chrono. Les membres d’équipage de leurs yachts respectifs les soutiendront tout au long des épreuves.

Un jury prestigieux

Pour les départager, les organisateurs ont réuni quelques stars des fourneaux. Virginie Basselot (meilleur ouvrier de France 2015, une étoile au Guide Michelin pour le Saint James à Paris), Jacques Maximin (étoilé Michelin depuis 1974), Marcel Ravin (étoilé Michelin et chef du restaurant Blue Bay à Monaco) et Cedric Seguela (ancien chef embarqué) désigneront le vainqueur, le 18 avril.

Une journée chargée puisque, ce même jour, un concours de mixologie sera mené par le barman du Yacht Club de Monaco, Giorgio Rocchino, élu meilleur barman d’Italie et 3ème d’Europe. Neuf candidats triés sur le volet disposeront de dix petites minutes pour réaliser un breuvage avec des ingrédients imposés. Défi de taille pour ces personnels embarqués qui doivent être en mesure de répondre aux demandes les plus exigeantes des propriétaires de Yachts.