Un homme et une femme, tous deux veufs inconsolables, se rencontrent, se croisent et finissent par s’aimer d’un amour fulgurant et passionné.

Une script-girl, inconsolable depuis la mort de son mari cascadeur, rencontre à Deauville un coureur automobile dont la femme s’est suicidée par désespoir. Ils s’aiment, se repoussent, se retrouvent et s’aiment encore. Chabadabada, chabadabada… Palme d’Or à Cannes en 1966