Plus qu’un restaurant, le Buddha Bar Monte Carlo, est une expérience qui combine l’Orient et l’Occident. En effet, entre couleurs chaudes, statues de Bouddha et ambiance lounge, l’atmosphère est propice à la détente et à la fête. Niveau gastronomie, des plats thaïs et japonais sont mis à l’honneur sur une carte mêlant toutes les nuances de l’Asie. Mais aussi des sashimis, makis, sushis et autres trésors asiatiques venus de Chine, du Japon, de Thaïlande et d’Asie du Sud-Est. Ces derniers se savourent autour d’un saké ou d’un cocktail « signature ». Vous l’aurez compris, au Buddha Bar Monte-Carlo, le chef Éric Guillemaud et sa brigade mêlent douceurs de l’Asie et excellence à la française.

Le décor est quant à lui époustouflant… Il compte sept mètres de hauteur sous plafond, un mix de boiseries, de sculpture, de corniches, de stucs et de dorures. Et un hôte impressionnant : un Bouddha colossal en méditation venu d’Asie. S’ajoute à cela deux terrasses à ciel ouvert. De quoi profiter des douces soirées estivales ! C’est dire que le bar a pris ses quartiers là où se dressait, au début du siècle passé, l’ancien Cabaret de Monte-Carlo, alors l’esprit festif est une habitude ancrée. D’autant plus après un mix de Papadia Donato, aka DJ Papa. Derrière ses platines, le DJ résident surplombe le Lounge Bar, distillant ses fragrances musicales minimalistes, un métissage de : lounge, chill-out et world music. Le tout orné de beats ethniques ou électro.