Le Futsal permet aux joueurs d’évoluer dans un environnement très respectueux et fair-play. Puisqu’il est très technique et non-violent et que le contact entre joueurs n’est pas permis, il n’est pas rare que filles et garçons jouent ensemble. Ainsi, respect, non-discrimination, persévérance et dépassement de soi sont les maîtres-mots. C’est dire que grâce à ses nombreux séjours dans les meilleures académies de Futsal du monde : Brésil, Espagne, Colombie, Kazakhstan, Japon…Le fondateur et Président de Monaco Futsal, Jean-Claude Haddad, a mis au point une technique d’apprentissage unique fondée sur l’apprentissage par le jeu et par la pratique.

Si les apprentissages et entraînements se font toujours avec le ballon, il existe aussi une école de futsal pour des élèves de 5 à 11 ans sur la ville voisine depuis plus de vingt ans. Son but ? La formation de jeunes joueurs. Au-delà de privilégier les bons comportements dans ce sport, depuis plus de vingt ans, la Fédération participe à différents championnats et organise une fois par an le tournoi international « La Coupe des Princes Futsal » au profit d’œuvres caritatives.