Star ardulée, oscarisée et splendide, Grace Kelly a pris une étrange décision au sommet de sa gloire : elle choisit une retraite anticipée sous les palmiers monégasques. Cette enquête – qui va de sa naissance dans une famille fortunée de la Côte Est jusqu’à sa mort tragique – lève le voile sur des aspects ignorés de celle qu’Hitchcock appelait la « cool blond », et John Fitzgerald Kennedy rêvait d’épouser.

De Philadelphie à Hollywood, de Monaco à Paris, on assiste à la métamorphose d’une femme. Il y a, bien sûr, le récit d’un conte de fées mais ce conte est parsemé de taches sombres. La biographe nous dévoile ici les coulisses d’un rêve américain qui s’achève sur la Côte d’Azur, où Grace Kelly apparaît telle qu’elle fut : obsédée par un père qui la dénigrait, multipliant les aventures (de Clark Gable à Oleg Cassini), mère comblée et princesse plus que parfaite.

S’appuyant sur des témoignages inédits, ce portrait doux-amer, libre de ton et de forme, est écrit dans une langue qui modernise son sujet et nous restitue la femme vivante derrière l’icône.