En 1981, la Princesse Grace voulait faire renaître le théâtre de comédie à Monaco. C’est à cette occasion que le Prince Rainier III inaugure ce nouveau théâtre, ancien théâtre des Beaux-Arts.

En 1930, la Société des Bains de Mer a lancé la construction d’un ensemble regroupant une salle de cinéma et une salle de théâtre. Lors de son inauguration en 1932, le Théâtre des Beaux-Arts alliait un style art déco très sobre à un équipement complet et moderne. René Blum alors directeur des Ballets de Monte-Carlo s’était vu confier la Direction du théâtre et y avait programmé une saison de comédies anglaises. Mais dès 1936, Marcel Sablon a proposé une programmation plus classique de pièces en français. Sur la scène, se sont succédé : Jean Debucourt, Lucien Callamand, Jean Worms, Madeleine Renaud ou encore Edwige Feuillère dans des créations de Roger Martin du Gard, Sacha Guitry, Louis Verneuil, Marcel Pagnol… Tout comme des grands noms de la chanson à l’image d’Édith Piaf, Maurice Chevalier ou Marcel Mouloudji.

Conformément au vœu de la Princesse Grace qui souhaitait faire renaître le théâtre de comédie en Principauté, le Prince Rainier III a restauré l’ancien Théâtre des Beaux- Arts. Par la suite, la Princesse a entièrement repensé la décoration intérieure du Théâtre. Elle s’est aussi souciée d’améliorer l’acoustique et les conditions d’accueil des comédiens en faisant aménager des loges confortables et fonctionnelles. Ce n’est que le 17 décembre 1981 que ce nouveau Théâtre au nom éponyme a été inauguré.

Plus de trente ans après, les planches du Théâtre Princesse Grace ne se contentent plus d’accueillir les plus grands noms, mais elles donnent aussi leur chance à de jeunes talents. Avec une ligne artistique aujourd’hui recentrée sur la discipline théâtrale, le Théâtre Princesse Grace est une scène reconnue et estimée. Elle contribue au rayonnement culturel de la Principauté.