Installation de la Commission d’innovation du BTP

Installation de la Commission d’innovation du BTP

Introduite par Marie-Pierre Gramaglia, Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, la Commission d’innovation du BTP a été lancée mardi en présence de Jean-Luc Nguyen, Directeur des Travaux Publics, de représentants de l’État, et de l’ensemble des acteurs publics et privés de la construction et des concessionnaires (télécom, eau, électricité) de la Principauté

De nombreuses missions

Faisant suite à la publication, en début d’année, des Arrêtés Ministériels sur les horaires et bruits de chantiers la Commission d’innovation du BTP s’est d’ores et déjà fixée de nombreux objectifs clés. Le nouvel organe aura donc pour mission de coopérer avec les acteurs de la construction, de dresser un bilan des nuisances phoniques des chantiers de la Principauté, mais aussi d’exercer une veille technique et technologique afin de détecter les évolutions dans les meilleures pratiques internationales.

La commission d’innovation devra également s’atteler à la recherche de solutions mises en œuvre dans des situations similaires à l’international, pour ensuite les confronter aux retours d’expérience des acteurs de Monaco, pour ensuite étudier la réplicabilité de ces solutions à Monaco. Enfin, elle devra bien sûr décider des préconisations qui seront mises en œuvre à Monaco

Elle sera, pour ce faire, épaulée par deux bureaux d’études techniques : SETEC énergie environnement et bureau Veritas. Les deux entités réaliseront un audit des solutions existantes en vue de l’étude de faisabilité / réplicabilité à Monaco.

« Cette démarche doit ainsi permettre de rechercher les meilleures techniques et pratiques afin de les appliquer sur notre territoire « 

Dans son introduction à l’Auditorium Rainier III ce mardi, Marie-Pierre Gramaglia aura souligné l’apport bénéfique de cette Commission d’Innovation du BTP pour les acteurs de la Principauté :

« Cette démarche doit ainsi permettre de rechercher les meilleures techniques et pratiques afin de les appliquer sur notre territoire. Il est important que cette Commission donne une vision de moyen et long termes aux entreprises et ainsi leur permettre de connaître les évolutions attendues en termes de moyens et d’organisation.

Tout cela peut constituer une véritable opportunité pour les entreprises monégasques qui sauront proposer des solutions pertinentes à l’Etat, dans le cadre de la logique d’attribution des marchés publics de travaux au mieux disant. »

Lors de cette commission, le Gouvernement a proposé que les nuisances phoniques (engins de chantier, méthodes de travail, techniques de chantier) soient traitées en priorité.

Coordonnée par la Direction des Travaux Publics, la Commission d’innovation du BTP devrait se réunir à intervalle régulier. La prochaine réunion plénière de la Commission est prévue pour juillet 2019.