Alors que le marché de l’immobilier de luxe a tendance a stagner dans le monde, Monaco affiche sa singularité et son dynamisme. La preuve en chiffres…

Monaco conserve sa première place sur le marché immobilier de luxe. Et de loin ! D’après le Conseil international en immobilier Savills, le marché monégasque affiche pour l’année 2018 des valeurs moyennes 237% plus élevées qu’à Paris, 176% plus élevées qu’à Londres et 10% plus élevées qu’à Hong Kong.

48 000 € en moyenne le m2

En un an, le prix moyen du m2 a ainsi augmenté de 18% en principauté. Une hausse à rebours de la tendance actuelle plutôt baissière. De nombreuses destinations résidentielles prisées à travers le monde voient en effet leur courbe de prix ralentir, voire même baisser. Rien de tel à Monaco ou près de 2,7 milliards d’euros d’actifs résidentiels de luxe ont été vendus en 2018. Soit une hausse de 31% par rapport à 2017. Avec un prix de vente moyen de 5 200 000 €, le m2 se négocie autour de 48 000 €.

Autre record détenu par la principauté : l’augmentation de 44% des ventes d’actifs neufs. 72 ventes en neuf ont été signé en 2018. Une augmentation qui s’inscrit dans la tendance haussière du volume général des transactions : plus 15% en 2018 par rapport à l’année précédente. Mais si les ventes d’actifs de quatre chambres au moins ont augmenté de 59%, les ventes de studios ont diminué de près d’un quart. Conséquence : les transactions d’un montant supérieur à 5 millions d’€ ont également augmenté de manière notable (+42%, 142 transactions en 2018).