Malgré une série de deux victoires et une attaque en pleine confiance, l’AS Monaco n’a pas réussi à s’imposer à Montpellier (1-3). Le bloc défensif est retombé dans ses travers tandis que l’excellent Golovin a raté son match, récoltant un carton rouge qui l’empêchera de disputer la prochaine rencontre face à Rennes dans deux semaines. La trêve internationale est la bienvenue pour les hommes de Leonardo Jardim.

 

Tout semblait aller pour le mieux dans l’univers monégasque après deux succès éclatants mais la machine s’est de nouveau grippée sur la difficile pelouse de la Mosson. En toute objectivité, le succès montpelliérain est mérité et les buts de Mollet (31e), Mendes (39e) et Delort (56e) ont récompensé la meilleure équipe sur le terrain. Combative et compacte, le onze de Michel Der Zakarian a contrarié tout au long du match des Monégasques qui n’avaient pas trop mal débuté mais qui n’ont pas retrouvé leur fluidité des derniers temps.

 

La statistique qui fait tâche

 

« Nous n’avons pas été bons au niveau de l’intensité. Nous ne sommes pas parvenus à évoluer comme les deux précédents matchs avec une équipe bien en place et agressive. Nous avons perdu des ballons et laissé l’adversaire jouer, ce qui a amené les deux buts en première mi-temps », a expliqué Leonardo Jardim après la rencontre sur le site officiel du club. Seul aspect posiitf : le nouveau bijou de Wissam Ben Yedder (68e). Bien servi par Islam Slimani, l’international français en est à 6 buts cette saison. Mais, avec 19 buts encaissés en 9 rencontres, l’ASM ne peut pas espérer remonter au classement à ce rythme-là. Le club n’avait effectivement plus pris pris autant de buts à ce stade de la saison depuis 1975-1976.

 

Classé 15ème en Ligue 1, Monaco a encore du travail. La trêve est la bienvenue.