Alors que cinq recrues ont déjà rejoint les rangs de l’AS Monaco, le club de la Principauté entend trouver une porte de sortie à ses nombreux indésirables. Dans un entretien accordé au quotidien allemand Bild, Niko Kovac a récemment souligné la volonté du club de continuer à réduire le nombre de joueurs sous contrat. Avant d’accueillir encore quelques nouveaux venus ?

Et si le départ de Jordi Mboula était le premier d’une deuxième longue série ? Alors que l’AS Monaco a officialisé ce jeudi le départ du jeune ailier droit espagnol pour Majorque, le club de la Principauté pourrait annoncer d’autres départs dans les semaines à venir (30 joueurs ont déjà quitté le navire depuis la fin de la saison dernière, portant à 51 le nombre de joueurs encore sous contrat). À commencer par celui de Keita Baldé, annoncé ses dernières heures avec insistances du côté de la Sampdoria Gênes. Une volonté de la direction et de Niko Kovac de réduire le groupe actuel à vingt-cinq joueurs. « On ne peut pas continuer à faire du shopping comme ça, il faut réduire le nombre de joueurs, confiait l’entraîneur monégasque dans les colonnes de Bild. On ne nage pas dans l’argent. C’est pourquoi Paul (Mitchell), Oleg (Petrov) et moi sommes ici, pour remettre le club dans une direction normale. Quelques 20 millions ont été dépensés pour les jeunes de 17 et 18 ans. Ces dernières années, nous n’avons pas joué en Europe et ces revenus nous manquent. »

De nombreux départs à venir

Offensif sur le marché des transferts avec pas moins de cinq arrivées jusqu’à présent (Anthony Musaba*, Axel Disasi, Caio Henrique, Kevin Volland, Vito Mannone), Monaco a aussi déjà vu plusieurs de ses joueurs quitter le club à l’intersaison (Subasic, Benaglio, Traoré, Chadli, Panzo, Glik, Faivre, Henrichs, N’Doram, Slimani, Bagayoko, Sylla, Mboula, etc). Une tendance qui devrait se poursuivre. Après Keita Baldé, d’autres candidats comme Arthur Zagre, Gil Dias, Antonio Barreca, Youssef Aït Bennacer, Jorge et Samuel Grandsir devraient rapidement plier bagage. Une vague de départs qui va permettre à l’AS Monaco d’alléger considérablement sa masse salariale et de rester attentif sur le marché des transferts si une ou deux opportunités se présentent.

*Quatre, en réalité, puisque Musaba a été prêté depuis au Cercle Bruges, club filiale de l’AS Monaco.