Le Judo a pris naissance en Principauté en 1949, sous l’impulsion de Thérésus Imbert et du Docteur Louis Orecchia. À cette époque le club s’appelait Jiu-Jitsu-Club et l’activité se pratiquait à l’ancien stade Louis II de Monaco. Le Club était affilié à la fédération française de judo et disciplines associées, ainsi les sociétaires du JCM participaient à toutes les compétitions françaises.

En 1967, une modification des statuts a apporté un changement du nom Jiu Jitsu en Judo Club de Monaco. Ce n’est qu’en 1974 que les membres fondateurs créèrent la Fédération Monégasque de Judo et disciplines associées, pour permettre aux judokas monégasques de participer aux compétions internationales et représenter la Principauté. Toutefois, les membres restaient affiliés à la fédération française. Mais en 1975, la Fédération est intégrée à l’Union Européenne de Judo et l’année suivante elle est admise à la Fédération Internationale de Judo.

Au fil du temps, le judo va se redresser. De plus, de nouveaux bénévoles font leurs entrée dans l’équipe dirigeante, qui confie dès 1993, l’ensemble des cours (enfants, adultes, compétiteurs) au Directeur Technique National Monsieur Marcel Pietri. Grâce à la qualité de son enseignement, aux résultats qu’il obtient, à sa connaissance du haut niveau sportif, la notoriété du JCM ne cesse de grandir. Tout comme le nombre de licenciés.