Lancé en 1974 par le prince Rainier III, le Festival international du cirque de Monte-Carlo se déroule chaque janvier sous le Chapiteau de Fontvieille.


La Princesse Stéphanie de Monaco constitue la cheville ouvrière de la manifestation créée en 1974 par le Prince Rainier III. Si lors de l’inauguration en 1974, une messe dominicale était célébrée sous le chapiteau en présence du Prince Rainier III et de la famille princière, la dimension religieuse persiste. Depuis 2002, le Festival s’associe à la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens en proposant en plus une célébration œcuménique avec tous les artistes sous le chapiteau du quartier de Fontvieille. Ce rassemblement annuel est le plus grand de chrétiens sur la Côte d’Azur.

En 2002, l’importance et la qualité des numéros présentés ont conduit à la création des clowns de bronze, puis en 2008, des prix spéciaux sont publiés. S’en suit en 2016 la création du festival new generation sous le Chapiteau de Fontvieille. Il a pour but de récompenser les meilleurs jeunes, artistes. À l’affiche ? Certains des meilleurs numéros de cirque du monde entier et une soirée de gala, au cours de laquelle des prix sont remis aux meilleures présentations (Clowns d’or, Clowns d’argent et Clowns de bronze).

Passionnée par le Cirque depuis son plus jeune âge, la Princesse Stéphanie contribue à dynamiser tous les Arts du Cirque à longueur d’année, c’est ainsi qu’elle a contribué à la création de la Fédération Mondiale du Cirque dont le siège social est fixé en Principauté de Monaco. De plus, elle s’implique dans la conception et dans l’organisation des spectacles avec en-tête : le respect du cirque traditionnel et la sélection des meilleurs numéros internationaux.