Fondé en 1970 par la Princesse Grace de Monaco, le festival se déroule chaque année au printemps, pendant plusieurs week-ends.

Chaque édition compte plus de 500 artistes venus de tous les horizons et propose des spectacles variés tels que des symphonies, des opéras, des récitals, des performances ou encore des danses. De plus, le festival accueille de grands orchestres dans des salles mythiques de la Principauté. Au total, les spectateurs peuvent profiter d’une trentaine d’artistes de grands noms du milieu, mais également de jeunes talents.

Ces dernières années, le festival a vu défiler de nombreux invités. François-Frédéric Guy a d’abord joué l’intégrale des sonates de Beethoven en 2008, puis les plus grands violoncellistes ont été réunis pour une nuit du violoncelle en 2009. Un an plus tard, a eu lieu une nuit alternative au Parking des Pêcheurs qui s’est terminée par un défilé de mode mis en musique. L’année 2011, le festival s’est transformé en quatre week-ends et a accueilli les derviches tourneurs, mais aussi l’orchestre de la SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg. En 2012, les plus grands orchestres d’Europe ont été invités pour jouer les symphonies de Bruckner. Parmi eux se trouvaient : London Symphony Orchestra, Tonhalle Orchester Zürich, Sächsische Staatskapelle Dresden.

En 2014, un an après avoir reçu le Ballet Royal du Cambodge, l’orchestre symphonique kimbanguiste et l’orchestre du Théatre Mariinsky dirigé par Valery Gergiev, le festival a fêté ses trente ans d’aventures culturelles. À cette date-là, il y avait lieu de comptabiliser trente éditions du Printemps des Arts, sauf une en l’an 2005 suite au décès du Prince Rainier III. Depuis, le Prince Albert et la Princesse Caroline continuent de défendre la vitalité culturelle de la Principauté.