Monaco Art en Ciel

Chaque Ă©tĂ©, quatre soirĂ©es sont programmĂ©es depuis le Port Hercule auxquelles le public peut assister depuis le Quai Albert Ier. Ce concours international de feux d’artifices, le tout premier en CĂŽte d’Azur, a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par la Mairie de Monaco en 1966.

Il s’agit du premier concours primĂ© crĂ©Ă© sur la CĂŽte d’Azur. De tous les festivals de feux d’artifice Ă  travers le monde, c’est celui qui a rassemblĂ© les nationalitĂ©s et concurrents les plus diffĂ©rents Ă  ce jour. De plus, depuis 1996, le concours est devenu pyrotechnique devient pyromĂ©lodique. Ainsi, le rythme et la musique sont ajoutĂ©s aux feux d’artifice. Un systĂšme de sonorisation haute puissance est installĂ© sur tout le Port Hercule. L’objectif ? Permettre au public de profiter des spectacles envoĂ»tants du Quai Albert 1er.

Changement de nom en 2018. À travers, «Monaco Art en Ciel Â», la Mairie a souhaitĂ© donner Ă  l’Ă©vĂ©nement prestigieux une vĂ©ritable identitĂ© qui rappelle les couleurs visibles dans le ciel monĂ©gasque durant quatre spectacles pyrotechniques de grande qualitĂ©. Deux clichĂ©s sont prĂ©vus en juillet (Ă  22h) et deux clichĂ©s en aoĂ»t (Ă  21h30). Avant et aprĂšs chaque tournage, Ă  20h30 et 10h20 en juillet et Ă  20h et 21h50 en aoĂ»t, des concerts gratuits seront donnĂ©s.

Les pyrotechniciens, aprĂšs avoir dĂ©clarĂ© leur candidature, sont choisis par le Conseil municipal. Les quatre sociĂ©tĂ©s sĂ©lectionnĂ©es exprimeront leur art du Quai Rainier III (la digue semi-flottante) et prĂ©senteront des spectacles de vingt minutes chacun. Tous les cinq ans, les laurĂ©ats des derniĂšres annĂ©es reviennent Ă  Monaco pour le concours des gagnants. À noter que ce dernier est organisĂ© par les Ă©quipes de l’Espace LĂ©o FerrĂ©.