Connu également sous les noms de « Festival international de théâtre amateur » ou « Festival mondial de théâtre amateur », cet évènement a lieu en Principauté tous les quatre ans.

C’est une manifestation créée par le Studio de Monaco en 1957. Depuis cette date, le Mondial du Théâtre est placé sous le Haut Patronage du Prince Souverain et reçoit le soutien, ainsi que le concours effectif, du Gouvernement Princier de Monaco. La même année, des passionnés du théâtre amateur –notamment les frères Guy et Max Brousse, René Cellario, Jean Ratti – décident, avec le soutien du gouvernement monégasque, d’aider la toute jeune Association Internationale du Théâtre Amateur. Ainsi, ils organisent le festival International du Théâtre Amateur de Monaco. Celui-ci regroupe douze troupes venues d’Europe.

Le Studio de Monaco, Centre National de l’AITA/IATA, soutenu par les autorités monégasques, s’engage dès lors à organiser, tous les quatre ans, en Principauté de Monaco, un festival international et le Congrès officiel de l’AITA/IATA. De douze troupes participantes en 1957, vingt dans les années 70, le Festival a atteint son apogée depuis 1997 avec 24 troupes invitées issues des 5 continents. Cette même année, le Festival devient une vitrine du théâtre amateur mondial et prend son titre définitif de « Mondial du Théâtre ».

Durant ces années, le Mondial du Théâtre a élargi ses activités en inaugurant des Colloques et des Ateliers. Les Colloques sont un lieu d’échange pour les critiques, les metteurs en scène, les comédiens et le public, en prenant appui sur les spectacles vus la veille. Quant aux ateliers, ils constituent un temps d’enseignement durant lesquels des spécialistes reconnus sur le plan international dispensent leur savoir-faire à tous les participants, ainsi qu’au public. Aujourd’hui, le Mondial du Théâtre continue à tracer sa route en s’appuyant sur les trois grands piliers : la confrontation, l’échange et l’enseignement.