Travel Club Monaco

Culture

Monaco, une principauté bercée par la culture

Opera Monaco

Opéra de Monte-Carlo

Des musées aux édifices religieux, en passant par les théâtres, les opéras et les festivals, la principauté de Monaco regorge de bâtiments et d’évènements culturels en tout genre. Zoom sur la diversité culturelle d’une principauté inspirée et inspirante. 

Monuments et lieux d’intérêt

Palais Princier de Monaco

La Palais Princier de Monaco a connu beaucoup de transformations à travers les siècles. Une forteresse génoise à l’origine, le Palais est aujourd’hui ouvert au public pendant une partie de l’année. Malheureusement, en 2020, les visiteurs devront attendre pour admirer le berceau du pouvoir monégasque. En effet, à cause la pandémie de Covid-19, le Palais est exceptionnellement fermé jusqu’en avril 2021.

Palais de Justice

Situé à mi-chemin entre le Palais Princier et la Cathédrale, ce bâtiment construit en tuf marin ne se visite malheureusement pas. Cela dit, il vaut bien la peine de faire un court détour pour admirer la construction ronde et son éclectique mélange de styles architecturaux.

Yacht Club de Monaco

Là où l’élégance se mêle à la plaisance, le yacht club est l’un des lieux les plus exclusifs de Monaco. Le bâtiment, dont la forme rappelle un vaisseau, abrite de fastueux salons, théâtres de prestigieuses cérémonies, soirées privées et autres présentations officielles. Club nautique fondé en 1953, il compte près de 1600 membres et rassemble des propriétaires de bateaux classiques et modernes, motor-yachts ou voiliers de plaisance et de régate. Le club est présidé par le prince Albert II depuis 1984.

Hôtel de Paris

Situé à côté du Casino de Monte-Carlo, l’Hôtel de Paris est le symbole même de l’élégance monégasque. Construit dans les années 1870, l’hôtel compte 3 restaurants, dont le Louis XV qui a été récompensé par trois étoiles Michelin. On y trouve aussi les plus grandes caves à vins privées du monde (550,000 bouteilles), 208 chambres, dont 96 suites, ainsi qu’un espace de bien-être de près de 1000 mètres carrés.

Festivals 

Festival du cirque de Monte-Carlo

Lancé en 1974 par le prince Rainier III, le Festival international du cirque de Monte-Carlo se déroule chaque janvier sous le Chapiteau de Fontvieille. A l’affiche on peut trouver certains des meilleurs numéros de cirque du monde entier. Le festival a aussi une soirée de gala, au cours de laquelle des prix sont remis aux meilleures présentations (Clowns d’or, Clowns d’argent et Clowns de bronze).

Festival de Télévision de Monte Carlo

« Le plus ancien » et « le plus majestueux » festival de la télévision au monde. Ainsi ses organisateurs présentent le Festival de Télévision de Monte Carlo. Depuis 1961, le festival a lieu chaque année en Juin. Au Grimaldi Forum, les membres du jury départagent les œuvres en compétition. Ouvert au public, le festival permet aux spectateurs de rencontrer des stars internationales. À l’image des Césars ou des Oscars, la cérémonie des Nymphes d’Or récompense quant à elle les lauréats des meilleurs programmes de télévision du monde entier.

Salon international de l’automobile de Monaco

Organisé sous le Haut Patronage du Prince Albert II, le Salon international de l’Automobile de Monaco (SIAM) est né en 2017. Le salon a comme particularité de mettre en avant les voitures électriques et hybrides à hydrogène, tout en faisant la part belle aux voitures de luxe. Installé sur le Port Hercule de Monaco, le salon accueil plus de cinquante marques automobiles.

Mais aussi : Festival du film de Monaco, Imagina, Printemps des Arts de Monte-Carlo, World Music Awards, Monaco International Clubbing Show.

Musées 

Musée Océanographique

“Nous croyons que l’Océan est un : qu’il est global et qu’il unit le Monde entier”. Rapprocher l’homme à l’océan, telle est la mission du Musée Océanographique de Monaco. Construit en 1910 à la pointe sud du Rocher de Monaco-Ville par Albert 1er, le Musée Océanographique surplombe le grand bleu. Ses 90 bassins contiennent quelques 350 espèces de poissons, pour un total de 6000 spécimens. En ce moment, l’exposition temporaire « immersion » vous invite à découvrir la vie fascinante du corail.

Musée d’anthropologie Préhistorique

Érigé en plein cœur du Jardin exotique de Monaco, à côté de la grotte de l’Observatoire et du nouveau Musée National Villa Paloma, le Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco est la plus ancienne institution scientifique monégasque. Fondé par le prince Albert 1er de Monaco en 1902, il compte parmi ses collections même un squelette de mammouth sibérien. À ne manquer sous aucun prétexte.

Nouveau Musée National de Monaco

Les expositions temporaires du Nouveau Musée national de Monaco (NMNM) sont partagées entre deux villas patriciennes : Villa Paloma et Villa Sauber. Les expositions se concentrent sur deux thématiques générales : « Art et territoire » à villa Paloma et « arts et spectacles pour Villa Sauber. Les deux villas jouissent aussi de somptueux jardins qui sont ouverts au public. En ce moment, l’exposition « Artifices instables : histoire des céramique » est à découvrir à Villa Paloma dès le 18 septembre.

Collections des voitures de S.A.S le prince de Monaco

A la fin des années 50, le prince Rainier entame une collection de voitures anciennes. Aujourd’hui, le musée regroupe plus de 100 modèles de voitures, ainsi que six carrosses qui appartiennent à la famille princière.  Le musée a ouvert ses portes en 1993, alors que le garage du Palais Princier est devenu trop étroit pour contenir la foisonnante collection de voitures du souverain. La voiture la plus ancienne exposée est une De Dion Bouton datant de 1903. La plus récente ? Une Lotus F1 de 2013.

Mais aussi : Musée des timbres et des monnaies, Musée du Vieux Monaco (fermé jusqu’en 2021), le Musée naval

Églises 

Monaco compte bien 12 églises et chapelles catholiques, ainsi qu’un temple protestant et une synagogue. Voici celles à ne pas manquer.

Cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco (Monaco-ville)

Édifice romano-byzantin érigé à Monaco en 1903 sous le principat de Charles III, la Cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco est l’église principale de l’archidiocèse monégasque. Élément incontournable de l’identité de la principauté, elle est selon le prince Albert II « le symbole d’un attachement fort à nos racines et à notre foi chrétienne. » La cathédrale se situe sur le rocher de Monaco et accueille les offices pontificaux lors de grandes fêtes religieuses.

Église du Sacré Cœur de Monaco (Moneghetti)

D’abord construite comme église jésuite au début du XXe siècle, l’Église du Sacré-Cœur de Monaco est devenue paroissiale en 1965. Édifice religieux catholique, l’église fait partie de la paroisse Sacré-Cœur Saint-Martin. Implantée dans le quartier « Les Moneghetti », elle a subi des travaux de rénovation en 2013, travaux soutenus par le Gouvernement Princier.

Église Saint-Charles (Monte Carlo)

Église paroissiale érigée en plein centre de la principauté, l’Église Saint-Charles a été construite par le prince Charles III à la fin du XIXe siècle à la place de l’ancienne chapelle Saint-Laurent. En forme de croix latine, elle est une reconstitution du style de la Renaissance française, imaginée par Charles Lenormand, architecte de la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco et de la basilique Notre-Dame de Nice.

Église Sainte-Dévote (la Condamine)

Inaugurée en 1871 par Charles III, l’église porte le nom de la martyre corse qui est aussi patronne de la Principauté. La sainte est fêtée le 27 janvier, et à l’occasion ses reliques sont amenées en procession à la cathédrale de Monaco et les évêques bénissent le Palais Princier, la ville de Monaco, et la mer.

Mais aussi : Chapelle Palatine Saint-Jean-Baptiste, Église Saint-Martin, Église Saint-Nicolas de Fontvieille, Église Saint Paul, Chapelle de l’Annonciade, Église Sainte-Thérèse de Monaco, Chapelle de la Miséricorde de Monaco, Chapelle des Franciscains, Chapelle Saint-Honoré, Chapelle de la Visitation, Chapelle Notre-Dame de Lorette, Synagogue de Monaco, Temple protestant, Temple du Culte Antoiniste.

Théâtres

Fort Antoine

Il ne date peut-être pas de l’époque Grecque comme celui de Taormina, mais l’amphithéâtre de Fort Antoine jouit d’une vue tout aussi imprenable sur la Méditerranée. L’ancienne Forteresse a été reconvertie en théâtre en 1970 et est devenue depuis un havre privilégié pour les arts, la musique de chambre, la poésie, et bien sûr, le théâtre.

Théâtre Princesse Grace

En 1981, la Princesse Grace voulait faire renaître le théâtre de comédie à Monaco. C’est à cette occasion que le Prince Rainier III inaugure ce nouveau théâtre, ancien théâtre des Beaux-Arts. Aujourd’hui fréquenté par de nombreux artistes, le Théâtre Princesse Grace est une scène prisée, reconnue, qui contribue fortement au rayonnement culturel de la principauté.

Opéra de Monte-Carlo

Dans les années 1870, le prince Charles III décida d’inclure une salle de concerts dans le complexe du Casino. La vie culturelle de la Principauté ne s’était pas encore développées, et il souhaitait l’enrichir. Cette salle, qui deviendrait l’Opéra de Monte-Carlo, fut conçue par Charles Garnier, le même Garnier qui donna son nom à l’Opéra de Paris. Depuis, de nombreux artistes ont contribué à la renommée de la salle, dont Sarah Bernhardt, mais aussi Enrico Caruso. En décembre 2019, il a été annoncé que la mezzo-soprano Italienne Cecilia Bartoli avait été nommée comme prochaine directrice de l’Opéra de Monte-Carlo. Cela est la première fois qu’une femme sera à la tête de l’institution monégasque. Cecilia Bartoli assumera le poste en 2023.

Théâtre des Muses

En dépit de son nom plutôt classique, le programme du Théâtre des Muses n’a rien de barbant. On peut y voir des adaptations de pièces classiques bien sûr, mais aussi des comédies et des pièces contemporaines. Le théâtre offre aussi un programme dédié aux enfants.

Jardins et Nature

Via Alpina

La via Alpina est un réseau de randonnées qui relie Monaco à Trieste. Pour ceux qui ne veulent pas s’aventurer sur les 500 et quelques kilomètres qui s’étendent sur pas moins de 8 pays, il y a toujours la possibilité de faire une excursion journalière. En effet, la première étape de cette longue randonnée part de la Place du Palais pour arriver au village de La Turbie. Vues imprenables sont au rendez-vous

Jardin exotique

Ce jardin qui abrite plus d’un millier de cactus est perché sur une falaise, jouissant bien sûr d’une vue spectaculaire sur Monaco. Les cactus, dits aussi plantes succulentes, viennent des quatre coins du monde (USA, Amérique Latine, Afrique…) et fleurissent tout au long de l’année. En bas de la falaise du jardin botanique se trouve une grotte, où les visiteurs peuvent admirer stalactites, stalagmites, et biens d’autres phénomènes géologiques. Les passionnés de préhistoire pourront se rendre au musée préhistorique qui se situe à quelques pas du jardin.

Attention : Le jardin exotique est fermé jusqu’à janvier 2021 en raison de travaux.

La Roseraie Princesse Grace

Dans le quartier de Fontvieille, loin du chaos de la place du Casino et de la place du palais, il y a un parc bercé par le son de la mer où les roses sont reines. La Roseraie a été voulue par Prince Rainier III en souvenir de son épouse la princesse Grace. Il y a environ 6000 rosiers, pour 315 variétés différentes. Grâce à un code QR, il est possible d’identifier chaque rosier.

Jardin Animalier

Aucun des 250 animaux qui se trouvent dans ce jardin animalier n’a été achetés. En effet, le jardin recueille des animaux abandonnés, mais pas seulement. Certains animaux sont offerts au jardin animalier et d’autres encore y arrivent suite à des saisies douanières. Une aire de jeu est aussi disponible à l’intérieur du parc.

Le Jardin Japonais

Créé en 1995 et voulu par le Prince Rainier III, le jardin japonais a été construit par l’architecte paysagiste japonais Yasuo Beppu dans le plus sévère respect des principes de la pensée Zen. Le jardin mêle la flore méditerranéenne (Pin, oliviers, etc…)  à des constructions japonaises (haie de bambou, lanterne de pierre, maison de thé en bois japonais). Dans l’étang, les visiteurs peuvent admirer des Carpes Koï.

Les Jardins Saint Martin

Ces jardins qui se cachent aux pieds du musée Océanographique, offrent des vues imprenables sur la Méditerranée. Faîtes attentions aux statues qui s’entremêlent à la végétation. La plus connue est celle du Prince Albert I, dit le « Prince navigateur » et le fondateur du Musée Océanographique.

Mais aussi : Les jardins du Casino et le parc Princesse Antoinette, où le sport et les enfants sont à l’honneur