Monaco Telecom va racheter le deuxième opérateur de l’île de Chypre. Le Monégasque va doubler sa taille et renforce ses positions à l’international.

Monaco Telecom a annoncé lui-même la nouvelle début juillet par un simple communiqué de presse : pour 260 millions d’euros, l’entreprise a trouvé un accord avec le sud-africain MTN pour l’acquisition de l’ensemble des parts de sa filiale, MTN Chypre. Cet opérateur lancé en 2004 est en forte croissance. Sa part de marché est en augmentation de 7% depuis 5 ans. Deuxième opérateur de l’île méditerranéenne avec près de 400 000 abonnés et un chiffre d’affaires de 123 millions d’euros en 2017, MTN Chypre était surtout présent sur le mobile, mais il s’est récemment lancé sur le marché de la téléphonie fixe.

La transaction doit se conclure au troisième trimestre 2018. Une bonne affaire pour le Monégasque qui double ainsi sa taille, renforce ses positions dans la Méditerranée et élargit ses possessions à l’étranger. Une stratégie de développement international voulue par ses deux actionnaires, l’Etat monégasque, à hauteur de 48%, et NJJ Capital, le fonds d’investissement de Xavier Niel, pour 52%.

Déjà partenaire technique chez l’opérateur afghan Roshan, la compagnie aérienne OnAir, le réseau mobile kosovar PTK-Vala, l’opérateur malien Alpha Telecom et le groupe panafricain Azur Telecom, l’opérateur monégasque réalise d’ores et déjà 16% de son chiffre d’affaires à l’international où il exporte son savoir-faire et son expertise dans les télécommunications.