Le GEMLUC offre trois équipements au Centre Hospitalier Princesse Grâce

Le GEMLUC offre trois équipements au Centre Hospitalier Princesse Grâce

Chaque année, le Groupement des Entreprises Monégasques dans la Lutte contre le Cancer (GEMLUC) récolte des dons pour aider à lutter contre la maladie. Illustration cette année au Centre Hospitalier Princesse Grâce.

La générosité du Groupement des Entreprises Monégasques dans la Lutte contre le Cancer (GEMLUC) ne se dément pas. Nouvelle illustration cette année avec la soirée caritative des « Euros de l’Espoir » qui lui a permis de récolter 88 000 euros. Une somme investie dans l’acquisition d’équipements au profit du Centre Hospitalier Princesse Grâce.

Ce 19 septembre, la princesse Caroline de Hanovre, présidente d’honneur du GEMLUC, était présente pour l’inauguration du nouveau matériel dans les bâtiments hospitaliers. Il s’agit d’un urétéroscope ou endoscope souple. Un appareil optique permettant d’explorer visuellement un organe de l’intérieur et d’éviter ainsi les opérations lourdes. D’une sonde d’échographie coelioscopique qui préserve la fonction rénale du patient atteint du cancer du rein. Ou encore, d’équipements complémentaires pour le laser chirurgical d’urologie.

Depuis sa création, en 1973, le GEMLUC a récolté près de 1 600 000 euros pour soutenir la lutte contre le cancer. Une aide précieuse qui prend différentes formes : subventions pour la recherche, bourses d’études, achat de matériels de soins et de prévention contre la maladie, soutien à des associations locales d’aide aux malades… Outre les diverses manifestations caritatives, dont un dîner de gala et une exposition-concours d’art contemporain (GEMLUCART), les dons – ou les legs – proviennent des particuliers comme des entreprises. Ainsi, les « Euros de l’espoir » sont collectés sur les bulletins de paye par les employeurs. En général, ces derniers abondent eux-mêmes la somme avant de la reverser au GEMLUC.

 

 

Laissez un commentaire