Accompagné de la Princesse Charlène, le Prince Albert s’est rendu à Paris afin d’assister aux journées de commémoration du centenaire l’Armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin de la Première Guerre Mondiale.

Invités à ce week-end de commémoration par le Président de la République Emmanuel Macron, le couple princier a été accueilli dès le samedi par Jean-Yves le Drian, Ministre français des Affaires étrangères et Franck Riester, Ministre français de la Culture pour un dîner au Musée d’Orsay auquel étaient également conviés 60 Chefs d’Etat.

Puis lendemain, jour de célébration de l’Armistice, le Prince Albert II et son épouse la Princesse Charlène de Monaco se sont rendues au Palais de l’Elysée où ils ont pu prendre une navette les menant vers l’Arc de Triomphe, théâtre de la « Cérémonie Internationale du 11 Novembre » consacrée à la mémoire des anciens combattants. La célébration du centenaire s’est tenue sous les yeux de 3400 invités venus du monde entier, qui ont pu assister à des hommages, des chants mais aussi des moments musicaux ainsi que des discours notamment celui d’Emmanuel Macron. La cérémonie s’est achevée avec le Boléro de Ravel, interprété par l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne.

Un déjeuner officiel organisé à l’Elysée pour les Chefs d’Etat attendait ensuite le Prince Albert II, suite aux commémorations tandis que la Princesse Charlène s’est, quant a elle, rendue au Château de Versailles pour un déjeuner présidée par la Première Dame Brigitte Macron. Celui-ci a été suivi d’une visite du palais et d’un concert donné par l’Orchestre Philharmonique de Vienne.

De son côté, le Prince Albert II a également participé à l’inauguration du premier « Forum de Paris sur la Paix » tenu dans la Grande Halle de la Villette, au cours duquel le Souverain Princier a pu prononcer un discours rappelant que Monaco a toujours été un ardent défenseur de la Paix.