La Principauté de Monaco se met à l’e-santé

La Principauté de Monaco se met à l’e-santé

Présenté à la presse par le gouvernement monégasque le 8 novembre, le dispositif de e-santé qui va être mis en place en Principauté devrait voir le jour dès le premier semestre 2019

Hier, Didier Gamerdinger, (Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé), Frédéric Genta, (Délégué Interministériel chargé de la Transition Numérique), Thierry Poyet, (Conseiller Technique – Délégation Interministérielle chargée de la Transition Numérique, Responsable Innovation et Economie Numérique) ainsi que Véronique Campana, (Chargée de mission au Département des Affaires Sociales et de la Santé) ont donc pu exposer en détails le plan e-santé monégasque, dans le cadre de la transition numérique déjà entrepris par le Gouvernement Princier

« Il a adopté un plan d’action à court, moyen, et long terme pour que la Principauté conforte sa place dans l’offre de soins en alliant confort des patients et excellence du pôle santé » a souligné Didier Gamerdinger.

L’objectif principal : se positionner à la pointe de la santé de demain. Par conséquent, de nombreux moyens innovants seront mis au service de tous les professionnels de santé. Le gouvernement précise cependant qu’il est essentiel que le patient soit placé au cœur de la réflexion, tout en sécurisant l’ensemble des données : « La e-santé doit répondre avant tout aux besoins des patients et des professionnels de santé pour améliorer les soins ».

Parmi les premières réalisations : le lancement d’un portail santé dans lequel les usagers et professionnels auront accès à des informations santé et qui offrira un annuaire des professionnels de santé, ainsi qu’une plate-forme de prise de rendez-vous en ligne. « Tout ceci dans le but, notamment, d’offrir aux professionnels des outils de travail fiables et innovants et de créer un parcours patient sans aucune friction » a ajouté Frédéric Genta.

Ce dernier a conclu en insistant donc sur le fait « qu’il s’agit d’un engagement fort du Gouvernement Princier et d’un challenge qu’il entend relever ».