Le Gouvernement Princier crée un comité pour la promotion et la préservation des droits des femmes

Le Gouvernement Princier crée un comité pour la promotion et la préservation des droits des femmes

Le comité sera notamment composé de Céline Cottalorda, Conseiller technique au Ministère d’Etat, désignée en qualité de délégué pour la promotion et la préservation des droits des femmes.

Lancé en vue de l’amélioration de la mise en oeuvres des politiques publiques relatives à la protection des droits des femmes, le comité a également été créé afin de répondre aux recommandations des conventions internationales dont est signataire la Principauté de Monaco ( Conventions du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique ainsi que sur la lutte contre la traite des êtres humains – Convention de l’ONU sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes).

Ses missions ? A cette question le gouvernement souligne que ce comité aura pour vocation « d’assurer la coordination, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et mesures nationales prises afin de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que de prévenir et combattre toutes les formes de violence et de discriminations à leur égard. »

Il est par ailleurs institué auprès du Ministre d’Etat, et présidé par le Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération. Aux côtés de Céline Cottalorda nommée afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre des décisions du comité, on compte également les représentants des Départements et des services administratifs concernés, et de la Direction des Services Judiciaires.

La création de ce comité constitue une réaffirmation de l’engagement monégasque pour la défense des intérêts des femmes. En effet, grâce à cet acte, synonyme d’une volonté d’assurer une meilleure représentation féminine et d’égalité des chances entre hommes et femmes, Monaco devient donc l’un des états européens les plus favorables aux droits des femmes.

Le comité se réunira très prochainement et sera installé par le Ministre d’Etat.