Le Tribunal de Monaco vient de traiter une affaire de tentative de vol. La victime ? Le Casino de Monte-Carlo, pour un larcin de 1 100 euros. Retour sur une histoire où la chance n’avait pas sa place.

 

Une tentative de vol avortée

Les faits se sont déroulés le 20 juillet 2016 au Casino de Monte-Carlo. Ce soir-là, un client turinois, bien connu de l’établissement, vient tenter sa chance dans les salons privés de l’établissement, propriété de la Société des Bains de Mer. L’homme souhaite jouer dans les salons privés ; il laisse alors sa pièce d’identité à l’entrée du Casino, comme le prévoit le règlement. En moins d’une heure de temps, le malfaiteur subtilise quatorze jetons, pour une valeur totale de 1 100 euros. La technique utilisée ? L’empalmage, une technique de manipulation qui permet de « faire disparaitre » le jeton dans la paume de sa main. C’était sans compter sur les systèmes de sécurité vidéo de l’établissement.

Un homme difficile à localiser

Une fois le coupable identifié, les autorités ont eu des difficultés à le localiser, malgré les coordonnées qui figuraient sur sa pièce d’identité. En effet, l’homme n’avais plus d’adresse connue, et pas de lieu de travail où l’interpeler. En revanche, le casier judiciaire de l’Italien a indiqué à l’équipe en charge de l’affaire que l’homme n’en était pas à son coup d’essai. Il avait déjà été condamné pas moins de 7 fois en Italie, pour divers chefs d’accusation.

Deux mois pour le prévenu

Le procès s’est déroulé sans le prévenu, qui ne s’est pas présenté à la barre. Le ministère public a requis 2 mois de prison ferme à l’encontre du Turinois, demande suivie par le tribunal.