Le Monaco Digital Advisory Council (MDAC), composé d’experts internationaux du numérique, a été installé. Il doit conseiller le gouvernement monégasque sur la transition digitale.

La principauté multiplie les outils pour atteindre son objectif de transformation numérique. Dernier en date : le Conseil consultatif numérique de Monaco ou Monaco Digital Advisory Council (MDAC). Composé d’experts internationaux issus des technologies digitales, ce comité exerce une mission de conseil auprès du gouvernement princier. Il doit notamment lui fournir des recommandations quant à la conception et au pilotage de la stratégie à mettre en œuvre pour réaliser cette ambition.

Le MDAC s’est réuni pour la première fois les 28 et 29 novembre, sous la présidence du prince Albert II. Un signal fort de la principauté qui souhaite révolutionner ses habitudes pour faire du Rocher une smart city au rayonnement international et au service de sa population.

Des expertises spécifiques venues d’horizons divers

Dirigé par le délégué interministériel Frédéric Genta, le MDAC va mettre son réseau d’entreprises au service de la transition numérique monégasque. Ses membres en seront également les ambassadeurs à l’international.

Parmi les experts réunis pour cette première édition, notons la présence d’Axelle Lemaire, ancienne secrétaire d’État au numérique en France ; du professeur Hani Mahmassani, expert mondial reconnu dans le domaine de la mobilité ; de Hiroshi Mikitani, fondateur de Rakuten, la plus grande plateforme numérique au Japon ; du professeur Niklas Myhr, considéré comme le principal expert mondial des réseaux sociaux ; ou encore de Balaji Srinivasan, cofondateur de Coinbase, une société pionnière de la blockchain…

Autant d’expertises spécifiques venues d’horizons divers pour relever un des plus grands défis de l’histoire de la principauté.