Rachetée il y a un an par le groupe Artcurial, l’agence immobilière de luxe John Taylor profite de la bonne santé de sa maison-mère et de la diversification du marché. Déjà importante quant aux appartements, sa prépondérance à Monaco va bientôt s’accompagner d’une nouvelle activité : le yachting.

C’est une valeur sûre pour qui souhaite acquérir un appartement de luxe dans les cités les plus prestigieuses du monde. Saint-Tropez, Monaco, les Hamptons ou Méribel figurent dans la liste des lieux de résidence où John Taylor maintient son rang, acquis après un siècle et demi d’histoire, de leader du real estate de luxe. L’an dernier, sur le Rocher, l’entreprise avait été rachetée à la famille Pastor par le groupe Artcurial, la société dirigée par Nicolas Orlowski et que l’on connaît comme la troisième plus grande maison de vente aux enchères au monde.

Toutes voiles dehors

Le but d’Arcturial depuis le rachat est de porter sa filiale immobilière sur de nouveaux marchés. Cela correspond d’une part à un développement du côté de l’Inde, mais aussi à une diversification en Europe. John Taylor, qui a commencé à vendre des vignobles en 2018, lance donc en février une activité de yachting. Déjà sponsor du Monaco Yacht Show, l’entreprise se lancer dans la vente de vente et de voiliers, arrivant sur un terrain où elle se trouvera en concurrence avec des firmes comme Michaël Zingraf pour Christie’s. Un nouvel acteur émerge donc, sur un marché de niche toujours aussi dynamique.