Un cardiologue et un infirmier anesthésiste maliens ont rejoint les équipes du Centre hospitalier Princesse Grâce (CHPG). Ces stages de sept à douze mois s’inscrivent dans le cadre des échanges entre le CHPG et les pays partenaires de la coopération monégasque.

Ils sont les septième et huitième stagiaires accueillis par le Centre hospitalier Princesse Grâce (CHPG) en 2018. Le docteur Mamadou Diakite, cardiologue hospitalier à Bamako, complète ses connaissances dans le domaine de la gestion des troubles cardiaques auprès du professeur Nadir Saoudi, chef du service cardiologie au CHPG. L’infirmier Minkoro Traoré, anesthésiste à l’hôpital de Sikasso, la deuxième ville du Mali, réalise quant à lui un stage de formation en anesthésie-réanimation avec le chef du service de réanimation, le professeur Isabelle Rouquette-Vincenti.

Une convention de stage entre la direction de l’établissement public d’origine, celle du CHPG, le responsable de stage ainsi que le stagiaire, formalise cette formation de sept à douze mois. Une bourse est accordée aux stagiaires ainsi qu’un logement à Monaco et une assurance maladie.

Ce programme est né du partenariat entre le CHPG et la Coopération monégasque. Initié en 2010, il a pour objectif de former le personnel soignant des établissements hospitaliers publics des pays partenaires de l’institution monégasque. Au terme de leur formation en principauté, les intéressés s’engagent à réintégrer leur hôpital d’origine et, sur une période de quatre ans, à faire bénéficier leurs collègues des connaissances acquises.

Dans le cadre de cette coopération, chaque année, des médecins du CHPG effectuent eux aussi des missions dans les pays partenaires. L’objectif : évaluer les besoins et dispenser une formation sur place.