L’AS Monaco a annoncé ce vendredi, la nomination de Leonardo Jardim au poste d’entraîneur du club. Le coach portugais prend la suite de Thierry Henry, suspendu de ses fonctions dans la soirée de jeudi.

C’est à présent officiel, Leonardo Jardim fait son retour sur le Rocher. Moins de 4 mois après son départ du club Princier, le « magicien » signe donc un nouveau contrat, cette fois-ci de deux ans et demi, avec l’AS Monaco. Si la situation semble ubuesque, il semblerait cependant que l’entraîneur portugais, remercié trop vite l’année dernière, se réjouisse de retrouver la Principauté.

Un retour orchestré par les dirigeants monégasques, finalisé hier soir, alors même qu’était annoncée la suspension de Thierry Henry. Vadim Vasilyev, Vice Président du club, bien qu’heureux de ce retour, reconnaît aujourd’hui des erreurs de la part du club, quant au départ de Leonardo Jardim, de la gestion du mercato estival 2018, et le cas Henry :

« Notre Club traverse aujourd’hui une période très compliquée. Aujourd’hui, je suis prêt à déclarer que j’en porte la pleine responsabilité. Nous sommes forcés de constater que nous avons vendu trop de joueurs importants lors du mercato d’été et malgré des moyens considérables investis des erreurs ont été commises pour les remplacer. Ce qui n’a pas permis de composer une nouvelle équipe compétitive. La décision du licenciement de l’entraîneur Leonardo Jardim a de la même manière été prise trop prématurément. 

Le passage à  Monaco  de Leonardo Jardim restera, comme j’ai eu l’occasion de le dire au moment de son départ, comme une des plus belles pages de l’histoire du club. Aujourd’hui, nous réalisons que l’histoire de Leonardo Jardim avec le Club ne s’est pas terminée comme elle aurait dû. Nous aurions de fait dû donner une chance à Leonardo de continuer son travail.

Nous avons proposé à Leonardo Jardim de revenir à l’AS Monaco, où son travail a permis d’obtenir d’excellents résultats pendant 4 saisons. Leonardo a ainsi signé un contrat de deux ans et demi avec le Club ».

Il évoquera également les raisons de la suspension brutale des fonctions de Thierry Henry au poste d’entraîneur :

« Thierry Henry est une légende du football mais les circonstances défavorables, et surtout les nombreuses blessures des joueurs, ne lui ont pas permis de faire rapidement et efficacement sortir son équipe de la crise. Je tiens à remercier Thierry Henry d’avoir relevé ce défi et d’avoir essayé d’encadrer l’équipe de son club d’origine lors d’une période difficile. Il lui aurait fallu probablement plus de temps pour mettre en œuvre ce qui était prévu. Mais, malheureusement, nous n’avons plus le temps et nous nous devons d’agir et réagir immédiatement. Voilà pourquoi nous avons pris la décision de mettre fin à notre collaboration avec Thierry Henry. »

Il conclura sur le mercato d’hiver, qui devrait voir l’AS Monaco enrichi de nouvelles arrivées :

« Les erreurs du mercato d’été ont été prises en compte, et cet hiver nous avons porté une attention plus rigoureuse au recrutement et avons intensivement travaillé sur son renforcement. C’est ainsi que nous avons, comme vous l’avez constaté, pu accueillir plusieurs nouveaux joueurs dans l’équipe. Le mercato n’est cependant pas encore fini, et de nouveaux transferts ne sont pas exclus. »

Une longue déclaration aux allures de mea culpa en bonne et due forme, afin d’endiguer une crise qui semble s’étendre du plan sportif à l’image du club de la Principauté. L’avenir seul, nous dira si le calme reviendra chasser la tempête actuellement en cours à la Turbie. Pour l’heure Franck Passi aura la charge de l’équipe pour le match de Dijon demain soir.