Auteur du braquage de la bijouterie Graff en 2016, Marko Calovic a été condamné le 15 janvier 2019 à huit ans de réclusion. Le coupable avait reconnu les faits devant le tribunal criminel de Monaco. A l’issue de cette peine, le malfrat sera de nouveau jugé en Autriche pour répondre d’un autre vol à main armée.

 

Petit rappel des faits : le 22 décembre 2016, un certain Marko Calovic pénètre dans la bijouterie Graff située dans le Casino de Monaco. Parfaitement apprêté, il sort un Beretta et se fait remettre près de 4,5 millions d’euros de bijoux. Quelques minutes plus tard, alors qu’il tentait de fuir en taxi, il est interpellé rapidement. Les caméras de surveillance ne laissent aucun doute quant à sa culpabilité.

 

Bientôt la perpétuité ?

 

Alors que le procureur Cyrielle Colle demandait dix ans de réclusion, le tribunal criminel de Monaco a finalement condamné l’ancien militaire de 44 ans à huit ans de prison ferme. Ce dernier avait reconnu les faits dès le premier jour de son procès. Son passage en prison ne devrait pas s’arrêter là. Dès sa sanction purgée, il sera extradé à Vienne, en Autriche, pour son jugement dans une autre affaire. En juillet 2016, l’homme avait déjà commis un braquage dans une joaillerie pour un montant d’un million d’euros. Marko Calovic risque la réclusion à perpétuité.