Monaco a un nouvel entraîneur et il s’appelle Sasa Obradovic

Monaco a un nouvel entraîneur et il s’appelle Sasa Obradovic

Nommé officiellement entraîneur de Monaco lundi 25 février, Sasa Obradovic reprend une équipe à la peine en championnat.

L’affaire était dans les tuyaux depuis quelques jours, voire quelques semaines. Eliminée en Eurocoupe, non qualifié pour la Leaders cup dont elle est le triple tenant du titre et en difficulté en championnat, l’AS Monaco s’est séparé de son entraineur, Sasa Filipovski. Pour le remplacer, les dirigeants monégasques ont enrôlé Sasa Obradovic. Le Serbe, qui a paraphé un contrat de deux ans, dirige les entrainements de la Roca Team depuis la semaine dernière. Il pourrait officier dès lundi prochain sur le banc, lors de la reprise de la Jeep Elite, pour la réception de Cholet.

Entraîneur de l’année

Réputé pour sa sévérité et sa rigueur, le Serbe de 50 ans a mené la saison passée les Russes de Krasnodar en finale de l’Eurocoupe, perdue contre le Darussafaka Istanbul. Désigné entraîneur de l’année en Europe, il s’est néanmoins séparé à l’amiable du club russe début novembre. Il était donc libre de s’engager avec le club de son choix. Et les sollicitations ne devaient pas manquer pour ce coach au CV solide. Ancien meneur-arrière triple champion d’Europe et champion du monde avec la Yougoslavie (en 1998), Obradovic est passé, en tant qu’entraîneur, par Cologne (champion d’Allemagne en 2006), ou il avait fini sa carrière de joueur, et l’Alba Berlin.

Yefimov le connaît bien

Mais l’actuel directeur exécutif monégasque Oleksiy Yefimov le connait bien puisque les deux hommes ont déjà travaillé ensemble à Kiev et à Donetsk, club avec lequel Obradovic a remporté le championnat ukrainien en 2012. Il n’est sans doute pas étranger à sa venue. « De par mon expérience à Donetsk, je connais le président, avec qui j’avais déjà travaillé. Depuis mon départ de Donetsk, nous étions restés en contact. Pourquoi Monaco ? Justement, le fait de déjà connaître la direction fait que j’arrive dans un endroit où les gens m’aiment et me font confiance », a ainsi confié le nouveau coach monégasque dans un entretien à RMC.

Sur le Rocher, Obradovic reprend les reines d’une équipe qui ne pointe qu’à la neuvième place du championnat, là où elle fut numéro un de la saison régulière lors des trois derniers exercices. Régulièrement diminuée par les blessures, la Roca Team se montre relativement performante en défense, mais pêche en attaque, un de ses points forts des saisons passées, où elle n’a inscrit que 79,9 points en moyenne. L’urgence est donc de régler les soucis collectifs pour remonter rapidement au classement.

« S’impliquer sur le long terme »

Conscient des enjeux immédiats, Obradovic n’en a pas moins « l’ambition de s’impliquer sur le long terme« , comme l’a indiqué le club dans un communiqué. « Le projet de l’AS Monaco est aussi solide que passionnant, c’est pourquoi j’ai accepté de relever le challenge« , a expliqué de son côté l’ancien entraîneur de l’Alba Berlin.

« J’ai l’habitude de mettre beaucoup de cœur dans ce que je fais et j’aime voir l’équipe s’engager à fond sur le parquet. Ensemble, on va tout faire pour développer l’AS Monaco à un haut niveau« , a-t-il ajouté sur le site officiel du club.

En attendant, Saso Filipovski est encore en théorie l’entraîneur de l’équipe puisque les discussions autour de son départ n’ont pas encore abouti sur un terrain d’entente. Ce qui ne devrait tarder. Car le nouvel homme fort de Monaco s’appelle bien Sasa Obradovic.