Nice : la « Maison du Cœur » au secours des femmes sans-abris

Nice : la « Maison du Cœur » au secours des femmes sans-abris

A Nice, la « Maison du Coeur », qui accueille des femmes sans-abris, fête ses dix ans.

 Depuis qu’elle a ouvert ses portes il y a dix ans, une soixante de femmes en situation de précarité ont été accueillies dans la Maison du Cœur, un « centre d’accueil et de stabilisation » situé dans le centre-ville de Nice, rue de l’Ancien-Sénat. Une structure dédiée pour les femmes sans-abris que l’on voit peu mais qui sont de plus en plus nombreuses. Selon les chiffres fournis par la ville, il y aurait 200 SDF à Nice. Parmi eux, combien de femmes ? Sans doute à peu près autant que la moyenne nationale : en France, plus de deux sans-abris sur cinq sont des femmes.

Plus vulnérables que les hommes

Rupture familiale, maladie, licenciement, perte de logement, accident de la vie… ces femmes sont souvent invisibles, oubliées, comme si elle rappelait une réalité embarrassante. Plus vulnérables que les hommes, elles doivent faire face à toutes les violences. Coups, insultes, vols. Mais aussi viols et agressions sexuels.

Beaucoup se retrouve donc à la Maison du cœur. Ici, à l’abri des regards, elles peuvent, toute l’année, passer une nuit au chaud quand elles ne savent pas où dormir. Le centre d’hébergement ouvre ses portes à 17 heures mais, après 20 heures, l’entrée se fait seulement par l’intermédiaire du 115 ou du SAMU social. Le matin, les sorties se font entre 8 heures et 9 heures. Si, au début le centre ne faisait pas le plein, ses quinze places sont désormais régulièrement occupées. Comme pour rappeler l’urgence de la situation.