Accord d’association avec l’UE : le Ministre d’Etat fait le point

Accord d’association avec l’UE : le Ministre d’Etat fait le point

Le 11 avril dernier, au cœur du Monaco Press Club, Serge Telle a répondu aux questions des journalistes monégasques. Parmi les nombreuses questions d’actualité, le Ministre d’Etat a fait un point sur les négociations d’un accord d’association avec l’Union européenne.

 

Depuis plus de quatre ans, l’UE et Monaco ont entamé des négociations afin de parvenir à un accord d’association. L’objectif ? Permettre à tous les acteurs économiques de la Principauté de participer au marché intérieur européen et de développer ainsi une plus grande coopération dans les secteurs de la recherche, de l’éducation ou de l’environnement, par exemple. Cela passe par la suppression de certains droits réservés aux nationaux.

 

Selon le chef du gouvernement, les négociations avancent bien. Il a rappelé n’avoir « aucun doute sur le besoin pour nos entreprises d’avoir accès au grand marché et sur la liberté pour les Monégasques de travailler dans n’importe quel pays européen ».

 

Pas de signature avant l’été

 

Mais Serge Telle prévient : cet accord d’association ne se fera pas à n’importe quelles conditions. Comme souligné par le Prince Albert II, certaines « lignes rouges » ne peuvent être franchies. « Les Monégasques, minoritaires dans leur pays, doivent être protégés sur leur territoire », clame-t-il. Durant cet échange, un journaliste a demandé si la signature du protocole d’accord trouvé en mars dernier allait être effective dans les prochaines semaines. « Nous effectuons un travail colossal mais il sera probablement difficile d’être prêt en juin. Dans une négociation, il faut être maître du temps et garder le contrôle des horloges », a affirmé sans détour le Ministre d’Etat.

 

Nul doute qu’un nouveau point sera effectué devant la presse d’ici les prochaines semaines.