Notre-Dame de Paris : solidarité sur le Rocher

Notre-Dame de Paris : solidarité sur le Rocher

Par la voix de S.A.R. le Prince Albert II, de l’Archevêché et de la Mairie de Monaco, les autorités monégasques ont manifesté leur tristesse et leur soutien à l’égard de Paris et de son monument emblématique.

Il est 18h50 ce 15 avril lorsqu’un panache de fumée commence à s’élever depuis le toit de Notre-Dame de Paris. L’information va faire le tour du monde en quelques minutes : la cathédrale, érigée en 1153, est en flamme. Durant une bonne partie de la nuit, les soldats du feu vont combattre un brasier visible depuis le ciel. Dans la soirée, déjà, de nombreux messages de soutien sont arrivés du monde entier. Ainsi, l’archevêque de Monaco, Monseigneur Bernard Barsi, a déclaré son « union de prière  avec tous les catholiques de France et en particulier avec le diocèse de Paris et son archevêque Mgr Michel Aupetit. ».

Soutien politique

Du côté du Palais, le Prince régnant a également réagi à ce grave incident : « profondément ému et triste » face à la catastrophe, son Altesse a indiqué que sa « famille et la population de Monaco sont solidaires des Parisiens dans cette épreuve », rappelant que la Cathédrale est à la fois un « magnifique lieu de recueillement pour les catholiques qui a traversé l’histoire de France mais aussi [un] ouvrage admiré par le monde entier. » Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le Maire de Monaco et les membres du Conseil Communal ont exprimé « leur profonde émotion face au terrible incendie qui frappe Notre-Dame de Paris » et ont assuré « à la Ville de Paris, l’ensemble des Parisiens ainsi que les Pompiers de Paris leur plus vive solidarité. » Depuis ce matin, nombre d’hommages et de promesses de don, venus des quatre coins de la planète témoignent de l’attachement de nombreuses personnalités au chef d’œuvre de l’architecture gothique gravement endommagé cette nuit.