Le Jardin exotique bientôt non-fumeur !  

Le Jardin exotique bientôt non-fumeur !   

La Principauté relance, pour la 10e année, l’opération Plage propre, visant à sensibiliser les fumeurs sur le respect des plages. Une opération qui sera bientôt étendue à d’autres lieux emblématiques, comme le Jardin exotique.

Depuis le samedi 15 juin, des cendriers portatifs en libre-service ont été installés sur la plage du Larvotto à hauteur de trois points d’accès différents. Au Solarium de la Nouvelle Digue, ce sont des cendriers de poche qui sont distribués aux fumeurs. Et partout dans la Principauté, des brochures en anglais et en français Monaco zéro mégot. Difficile donc, de passer à côté de la dixième opération Plage propre, organisée conjointement par la Mairie de Monaco, la Société Monégasque d’Assainissement et la Direction du Tourisme et des Congrès. Il faut dire que les mégots de cigarette sont particulièrement nocifs à notre environnement : ils mettent deux ans à s’autodégrader, polluant ainsi les sols et la mer, sans compter que divers animaux, comme les mouettes, peuvent les ingérer.

Une démarche étendue.

Tant et si bien que cette opération qui remporte à chaque fois un vif succès va bientôt être poursuivie dans d’autres lieux de la Principauté, avec cette fois-ci, des interdictions pures et dures d’y fumer à l’année. Ce sera le cas prochainement du Parc Princesse Antoinette et du Jardin exotique. Créé en 1933, ce dernier est sans doute l’un des lieux les plus emblématiques de Monte-Carlo. Ne serait-ce que pour sa vue sur toute la Principauté qui ravit autant les Monégasques que les touristes. On y retrouve des végétaux rares, en provenance du Mexique, d’Amérique latine et du sud-ouest des Etats-Unis. Mais certaines personnes n’hésitent pas à y laisser des mégots… Ce qui sera enfin prochainement interdit.