Bientôt des bus 100 % électriques dans la Principauté

Bientôt des bus 100 % électriques dans la Principauté

Un autobus jaune et bleu a fait son apparition en début de semaine sur la ligne 5 reliant l’hôpital au Larvotto. Sa particularité ? Un fonctionnement uniquement à l’énergie électrique pour assurer le transport des voyageurs. Il est en phase de test jusqu’au 8 novembre avant de laisser place à d’autres modèles.

Prêté par la commune de Sète, ce bus coloré n’aura pas manqué de surprendre les habitués. Long de 9 mètres, c’est surtout la capacité de son moteur électrique qui intéresse la ville de Monaco. En effet, ses premiers essais ont pour but de vérifier si le véhicule fabriqué par la société polonaise Solaris s’intègre bien à la configuration du pays. Pour le moment, les usagers apprécient une conduite plus souple et une diminution des à-coups. Reste à mesurer les besoins en batterie et la manière de gérer les recharges.

Un objectif de 45 autobus électriques

Actuellement, la Principauté possède une flotte composée à moitié de bus hybrides associant électrique et diesel. Le souhait du gouvernement est de migrer vers une solution 100 % électrique pour l’ensemble des 45 véhicules. Pour commencer, le constructeur Solaris est le premier testé. Fin octobre, des autobus de la marque chinoise CRRC seront déployés en ville. Puis, ce sera au tour de la société espagnole Irizar de soumettre ses modèles à l’essai sur les routes monégasques. Évidemment, le remplacement d’un autobus pour du électrique constitue un investissement important. Avec un coût d’environ 600 000 euros, les divers modèles offrent une durée de vie d’une douzaine d’années.