Une journée et une nouvelle campagne pour sensibiliser aux violences faites aux femmes à Monaco

Une journée et une nouvelle campagne pour sensibiliser aux violences faites aux femmes à Monaco

Le 25 novembre prochain, Monaco s’associe une fois de plus à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le programme de cette journée ainsi que la campagne de communication qui l’accompagne ont été présentés hier par Céline Cottalorda, Déléguée pour la promotion et la protection des droits des femmes.

26. C’est le nombre, toujours inacceptable, de cas de violences commises envers les femmes qui a été recensé à Monaco pour l’année 2019. Des violences physiques, sexuelles ou psychologiques auxquelles la Principauté souhaite sensibiliser à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Hier, jeudi 21 novembre, c’est la campagne de communication ainsi que la programmation de cette journée organisée par le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes qui ont été présentées. À cette occasion, Céline Cottalorda, Déléguée pour la promotion et la protection des droits des femmes et Isabelle Bonnal, Directrice de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sport, ont pu compter sur la mobilisation du milieu sportif et artistique.

Le monde du sport et de la danse mobilisés

En effet, Karine Chatenet, présidente du Club Soroptimist, Alessandra Tognoloni, soliste au sein de la compagnie des Ballets de Monte-Carlo et Yakuba Ouattara, arrière de la Roca Team, étaient également présents pour soutenir cette nouvelle campagne dont le thème est « Face à la violence faite aux femmes, Agissons ». Et c’est Alessandra Tognoloni qui l’illustre par la danse dans une vidéo qui sera diffusée sur les réseaux sociaux prochainement. Le 25 novembre, deux représentations interactives sont prévues au Théâtre Princesse Grace, à 14h30 et à 18h, abordant de façon pédagogique la problématique de la violence faite aux femmes en donnant au spectateur une posture active. À noter également que le site internet du comité est en ligne et accessible depuis hier : dfm.mc.