L’incubateur monégasque MonacoTech et l’ONG l’AMADE ont développé une plateforme numérique baptisé Tech 4 Child à destination des enfants du continent africain. Un outil qui cherche à développer un meilleur accès à l’éducation mais aussi à protéger les populations les plus fragiles.

 

La technologie au service de l’éducation. Cela pourrait être le résumé de l’idée derrière la plateforme lancée par l’incubateur de start-up MonacoTech et l’ONG l’AMADE à l’occasion du sommet Emerging Valley. Fondée par la Princesse Grace de Monaco au début des années 60, l’organisation a pour objectif de protéger et d’accompagner les enfants les plus vulnérables et de leur donner accès à l’éducation. Et le numérique est un outil qui peut justement aider à l’inclusion des plus jeunes. C’est dans cette optique, et dans le cadre de son programme « L’énergie de l’espoir », que l’AMADE s’est associé à l’incubateur monégasque MonacoTech pour lancer une plateforme à destination des enfants sur le continent africain.

Des applications mobiles pour un meilleur accès à l’éducation et à la santé

Tech 4 Child se veut ainsi un outil pour développer des partenariats et développer des applications permettant d’apporter aide et soutien aux enfants en Afrique, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation mais aussi de protection. Cette plateforme regroupe ainsi plusieurs investisseurs, entrepreneurs et associations, tous voués à rendre le projet pérenne dans le temps. Tech 4 Child propose pour le moment plusieurs applications aux objectifs divers, comme l’aide à l’alphabétisation, la lutte contre les violences ou la mortalité infantile. Un concept ambitieux et innovant qui met le digital au service de l’enfant et de l’humain.