La semaine dernière, la Fondation Princesse Charlène de Monaco a annoncé la nomination de Peter Sagan en qualité d’ambassadeur de la Fondation. Le coureur cycliste Slovaque rejoint le groupe de 19 ambassadeurs et conseillers de la fondation, qui utilise le sport comme outil éducatif.

Né le 26 janvier 1990, Peter Sagan est considéré comme l’un des sportifs le plus talentueux de sa discipline et de sa génération avec 113 victoires professionnelles. Il est l’unique cycliste à avoir remporté de manière consécutive 3 titres de champion du monde sur route dont le dernier en 2017. Il remporte 7 fois le maillot vert et bat le record du plus grand nombre de titres de maillots verts du Tour de France.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Fondation Princesse Charlène (@fondationprincessecharlene) on

Sportif engagé

Le cycliste s’investit en faveur de causes qui lui sont chères. Il a rejoint l’association C40 qui lutte contre le réchauffement climatique dans 96 des plus grandes villes du monde. Il est nommé « C40 Goodwill ambassador for biking cities », promouvant l’utilisation du vélo comme moyen de transport écologique dans les villes. Il est également le promoteur de la « Peter Sagan Academy » club cycliste mixte de sa ville natale et du « Peter Sagan Kids Tour » circuit à vélo organisé à travers la Slovaquie.

En rejoignant la Fondation Princesse Charlène de Monaco, Peter Sagan peut développer ses intérêts philanthropiques par le biais d’une association qui partage ses valeurs sportives.

« C’est un grand honneur et un privilège pour moi de devenir ambassadeur de la Fondation Princesse Charlène et de contribuer à son importante mission. Depuis sa création en 2012, la Fondation a aidé à sauver des vies en luttant contre la noyade par l’enseignement de la natation à des enfants défavorisés du monde entier mais aussi en leur donnant de l’espoir grâce au sport. En tant qu’athlète professionnel, je pense qu’il est de mon devoir d’apporter mon soutien actif à toutes les initiatives de la fondation, là et quand je le pourrais »

Créée en 2012, la Fondation s’appuie sur la pratique du sport comme vecteur d’éducation et de construction de l’enfant.