Un nouvel épisode caniculaire va démarrer ce 6 août et se prolonger jusqu’à la semaine prochaine, dans certains endroits en France. Les températures maximales seront atteintes vendredi et samedi. Voici quelques conseils pour éviter les désagréments liés à la chaleur.

Les vagues de chaleur sont pénibles pour tous. Mal gérées, elles peuvent vite devenir dangereuses, pour les personnes vulnérables comme pour celles en parfaite santé. Voici donc quelques gestes de prévention.

  • Bien s’hydrater, c’est la clé. Pensez à boire au moins 1,5l d’eau par jour, y compris quand vous n’avez pas soif, mais aussi à vous rafraichir avec un brumisateur ou un gant humide.
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes, entre 11h et 17h. Sortez avec un chapeau, des vêtements amples et légers.
  • Veillez à votre alimentation ! Préférez une alimentation froide et riche en eau et évitez l’alcool, thé, café et boissons sucrées qui favorisent la déshydratation.
  • Évitez les efforts physiques intenses.

Les enfants vulnérables face à la chaleur

Comme les personnes âgées, les enfants sont particulièrement vulnérables en ces périodes de canicule et peuvent être victimes de déshydratation, hyperthermie ou de coup de chaleur. Il faut donc être très vigilants.

  • Un enfant ne doit pas être exposé au soleil entre 12 heures et 16 heures, au risque d’attraper un coup de chaleur. Quels que soient l’heure et le lieu d’exposition, protégez-le de la chaleur en veillant à ce qu’il porte un t-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil. Les parties découvertes doivent être régulièrement crémées avec une haute protection solaire.
  • Faîte le boire régulièrement, même s’il n’en formule pas la demande.
  • Ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture immobilisée au soleil. En 10 minutes, la température à l’intérieur d’un véhicule peut augmenter de 10 degrés.

Soyez particulièrement vigilants face à ces symptômes synonymes de coup de chaleur : forte fièvre, bouche sèche, pouls rapide, somnolence anormale, somnolence anormale, yeux creux et pupilles dilatées et nausées et vomissements. S’ils persistent, appelez le 18 ou le 112.