La Principauté s’unit à la France dans le cadre de l’appel à projets « Soutenir la jeunesse en Méditerranée » afin de renforcer les liens internationaux dans la région. 

Alors que la crise sanitaire, sociale et économique a fragilisé le tissu associatif méditerranéen et a accentué le chômage des jeunes, la première édition de cet appel à projets marque le début d’une coopération franco-monégasque au service de la jeunesse des deux rives de la Méditerranée. L’initiative visait en effet à soutenir divers projets dans onze pays de cette région, à savoir Monaco, la France, l’Italie, la Libye, Malte, le Maroc, la Mauritanie, le Portugal, la Tunisie, l’Espagne et l’Algérie. Les nombreux projets proposés répondaient à plusieurs thématiques à savoir celles de l’éducation, de l’insertion socio-économique, de la mobilité ainsi que celle de l’économie sociale et solidaire.  

Dix-neuf projets lauréats

Parmi les 180 projets proposés, dix-neuf d’entre eux ont été finalement retenus. Les projets lauréats présentent un fort ancrage local, répondent à des objectifs de développement durable et sensibilisent aux questions de genre. En Tunisie, au Maroc et en Mauritanie, trois grands enjeux ont ainsi émergé pendant l’appel à projets, à savoir la promotion d’activités de développement durable au sein des zones rurales, l’innovation en matière de développement de parcours éducatifs ou encore la réflexion sur un nouveau type de tourisme, plus solidaire et durable. Certains des projets ont d’ores et déjà débuté leurs actions pendant l’automne dernier.