L’Institut audiovisuel de Monaco reçoit une associée du réalisateur pour diffuser ses films et lui rendre hommage.

Pendant que l’exposition « Où est l’ami Kiarostami ? » est consacrée à Abbas Kiarostami (1940-2016) au Centre Pompidou, l’Institut audiovisuel de Monaco reçoit Massoumeh Lahidji, interprète et traductrice, co-commissaire de l’exposition, mais surtout ancienne collaboratrice du réalisateur. Elle vous donne rendez-vous dans la Petite salle de l’Institut où elle présentera quatre des films de l’artiste qui ont été réalisés au Kanoon, l’Institut pour le développement intellectuel des enfants et des jeunes adultes.

Un héritage marqué par la poésie persane

Abbas Kiarostami a montré son intérêt pour l’art et le cinéma dès son enfance. À 18 ans, il remporte un concours de peinture et, ensuite, commence ses études à la faculté des beaux-arts de l’université de Téhéran. Cependant, c’est en 1969 qu’il rencontre un tournant dans sa carrière quand il prend la direction de la branche cinéma, section documentaire du Kanoon. Il y réalise 23 films jusqu’en 1991 et continue de tourner ses films en Iran, chaque fois que possible. Ce travail acharné est récompensé en 1997 où il reçoit la Palme d’Or du 50e Festival de Cannes, pour Le Goût de la cerise.

Le 19 juin à 15h, entrée 3€
Réservation au (+377) 97 98 43 26 ou à info@institut-audiovisuel.mc
RDV au niveau +1 (S4) de l’immeuble L’Engelin au 83-85, bd du Jardin exotique