Le chef d’expédition Laurent Ballesta et ses trois convives sont revenus à la surface pour nous faire part de leurs découvertes.

Après 20 jours en mer à 120 mètres de profondeur accompagnés de leur station sous-marine de cinq mètres carrés, les quatre aquanautes ont été joyeusement accueillis par leurs familles sur la terre ferme le 20 juillet, au port de Monaco.

Soutenu par la Fondation Prince Albert II de Monaco et par les Explorations de Monaco, cette mission avait pour objectif l’observation de coraux au large du Cap Corse.

Vingt mille lieues sous les mers

Intitulée mission Cap Corse Gombessa 6, l’expédition était destinée à l’analyse d’anneaux de corail mystérieux observés pour la première fois il y a 10 ans au nord-est du Cap Corse. C’est la première fois que l’Homme s’en approchait. Résultats des études attendus pour septembre prochain.

Les quatre compères ont aussi eu des surprises pendant l’aventure : la découverte d’une nouvelle espèce de limace qui portera le nom de la fille du chef d’expédition, un alignement de grotte sous-marines et une rencontre avec un mérou à dents de chien, une espèce extrêmement rare.

>> À LIRE AUSSI : Héros de la Méditerranée : Laurent Ballesta ou « le commandant Cousteau » des temps modernes