En plus d’un stand inédit, le classique prix du numérique sera remis à une société monégasque.

Plus de 1 000 m² d’exposition, une cinquantaine d’exposants et une journée animée de conférences attendent les professionnels le mercredi 6 octobre 2021 au Monaco Business, un salon dédié aux entreprises en Principauté.

En amont de l’évènement, Monaco Tribune s’est entretenu avec Maurice Cohen, fondateur de Monaco Business, pour en savoir plus sur son salon.

1. Comment présenteriez-vous le Monaco Business 2021 ?

C’est la neuvième édition de ce salon, on rentre dans une petite décennie et c’est une bonne chose. Notre concept c’est un salon en B2B où les gens se rencontrent pour faire du business. C’est essentiellement réservé aux entreprises monégasques, dont beaucoup sont actuellement dans le domaine du numérique.

© Monaco Communication

Nous avons la présence notamment de Monaco Télécom, Monaco Digital, plein d‘autres sociétés et une multitude de prestataires. Le tout animé par des conférences sur différents thèmes au cours de la journée. Les inscriptions sont gratuites et le public peut se connecter sur le site pour suivre les conférences en ligne.

Toute la Côte d’Azur peut venir voir

2. L’évènement est-il réservé qu’aux professionnels monégasques du numérique ?

Les stands sont réservés aux entreprises monégasques, mais après toute la Côte d’Azur peut venir voir. C’est ouvert à tout le monde, la seule chose c’est que les entreprises qui présentent leurs produits sont uniquement des entreprises monégasques.

3. C’est un planning bien chargé au niveau des conférences, à quoi le public peut s’attendre ?

C’est surtout très intéressant, on a normalement 1 000 personnes qui s’inscrivent aux conférences sur la journée. Elles sont gratuites, il faut juste s’inscrire sur le site internet. Nous avons des évènements importants tels que l’inauguration du salon par Stéphane Valeri, Président du Conseil National et le discours inaugural par Jean Castellini, Conseiller de Gouvernement-Ministre des finances et de l’économie.

Autre évènement important, nous avons réussi à faire venir Pascal Lagarde, directeur exécutif de BPi France, pour une conférence intitulée « réussir ses transitions pour une PME/TPE : internationalisation, décarbonisation et digitalisation ? »

Le but c’est que les entrepreneurs se rencontrent, et qu’ils soient mieux informés possible en fonction des conférences qu’ils ont choisis.

Il y a une multitude de produits révolutionnaires

4. Quelles sont les nouveautés de cette année ?

La nouveauté importante c’est la présence d’un stand du Monaco Cloud. C’est la première fois qu’ils sont présents officiellement, puisque la société a été créée récemment. Il y a une multitude de produits révolutionnaires, mais il faudra venir les voir sur place !

Également, comme chaque année, on clôture notre évènement par le prix du numérique, qu’on attribue en partenariat avec la chambre du numérique et Frédéric Genta. Il récompense une société ayant un concept ou développant de nouvelles choses dans le domaine du numérique. Le prix est réservé aux entreprises de Monaco, mais celles-ci peuvent collaborer avec des entreprises extérieures, évidemment. Cela doit juste être porté par un entrepreneur monégasque.

5. Quels sont les moments forts à attendre, et surtout, est-ce qu’il y en a un à ne pas manquer ?

Impossible de vous répondre ! Toutes les conférences, dans chacun des domaines, sont des conférences intéressantes, donc je ne peux pas dire celle qu’il faut absolument voir. C’est tellement varié que cela permet aux chefs d’entreprises de choisir celles qui les intéressent en fonction de leurs besoins personnels.

Monaco Business 2021
Sea Club – Méridien Beach Plaza
Inscriptions sur monacobusinessexpo.com

>> À LIRE AUSSI : Monaco Women in Finance Institute : un nouveau think tank en faveur de la féminisation de la finance