Après huit ans de mandat, Anne Eastwood passe le relai à Marina Ceyssac, anciennement inspecteur général de l’administration.

Anne Eastwood était la première à occuper le poste de Haut Commissaire. C’est à présent à Marina Ceyssac de prendre les choses en main et de faire avancer l’organisme monégasque dans ses tâches. Autrefois directeur des Relations diplomatiques et consulaires au département des Relations extérieures (2007), elle possède une très bonne expérience à la fois du ministère d’Etat et de la direction des Services judiciaires.

Marina Ceyssac a débuté sa carrière en tant que chargée de mission à la direction des Relations extérieures, où elle a obtenu le poste de secrétaire général adjoint, en août 2003. Elle s’est engagée auprès des Services judiciaires en octobre 2009. Elle est ainsi devenue conseiller auprès du directeur avant d’être nommée secrétaire général de la direction, en janvier 2017.

Passée par la Cour Supérieure d’Arbitrage des Conflits Collectifs du Travail, elle est devenue inspecteur général à l’Inspection générale de l’Administration. Une carrière assez riche qui pourrait être comblée par ce nouveau poste de haut rang.

Haut Commissariat à la protection des droits

En tant qu’entité publique et indépendante de médiation, le Haut Commissariat de la Principauté est au service des administrés, c’est-à-dire des personnes dépendantes d’une autorité administrative. Sa mission principale est de lutter contre les discriminations injustifiées dans les secteurs public et privé, mais aussi de s’assurer du respect des droits et libertés de ces administrés par les pouvoirs publics.

« Notre rôle est de rechercher une solution amiable basée sur l’écoute et le dialogue, en ayant toujours à cœur de défendre de façon neutre et impartiale, la primauté du droit et la vertu de l’équité. » Voici les premiers mots de Marina Ceyssac en tant que nouveau Haut Commissaire.