Cent quarante participants parmi des scientifiques, décideurs politiques ou représentants du secteur privé se sont réunis à Monaco autour d’une volonté commune : la protection des océans.

Lancée par le Prince Albert II lors de la COP15 de Copenhague, en 2009, la Monaco Blue Initiative (MBI) est une plateforme internationale de discussion amenée à faire face aux défis de la gestion et de la conservation de l’océan. De retour en présentiel cette année, ce grand groupe de réflexion a fait escale cette semaine en Principauté, à l’occasion de lancement de la Monaco Ocean Week.

En présence de John Kerry, ancien secrétaire d’Etat de Barack Obama

En présence notamment de John Kerry, ancien secrétaire d’Etat de Barack Obama et désormais envoyé spécial des Etats-Unis, et évidemment du Prince Albert II, la conférence a permis d’évoquer la protection des océans lors de la prochaine décennie et les avantages d’une économie bleue. Les questions de la haute mer, des airs maritimes protégées et de la diversité biologique ont également été abordées.

LIRE AUSSI : VIDÉO. Des images saisissantes sur la pollution plastique en Méditerranée

« Malgré les difficultés et les inquiétudes, malgré les douleurs et les drames qui nous assaillent chaque jour, je voudrais vous dire que le contexte actuel ne doit pas nous conduire à négliger les océans, bien au contraire », a déclaré le Souverain lors de son allocution. Un constat partagé par John Kerry. « Il y a tellement d’impacts différents sur le climat de nos jours que nous ne pouvons pas regarder ailleurs. Si nous n’agissons pas suffisamment pour lutter contre la crise climatique, beaucoup de gens vont mourir. »