La société espère atteindre un chiffre d’affaire de 10 millions de dollars supplémentaires grâce aux accords avec l’entreprise SINOPEC.

La Chine est une région clé pour le développement de l’entreprise britannique Ineos. Dans cette optique, l’entreprise britannique pétrochimique INEOS, détenue par le résident monégasque Jim Ratcliffe, vient de conclure trois accords avec l’entreprise chinoise SINOPEC.

Alors que la première fortune du Royaume-Uni investissait, l’année dernière, dans l’hydrogène vert, l’homme d’affaires retourne aux sources avec l’industrie pétrochimique. Les accords vont permettre à l’entreprise anglaise de s’implanter encore plus en Chine et de générer un chiffre d’affaires supplémentaire de 10 millions de dollars.

Trois accords pour une meilleure implantation

Dans ces accords, Ineos devrait acquérir 50% des parts de la société SECCO, filiale de SINOPEC. D’une taille de 200 hectares et spécialisée dans la production de différentes matières plastiques, la société chinoise permettrait à Ineos de s’implanter durablement dans la région de Shanghai.

Les accords projettent également de créer deux joint-ventures partagées équitablement. La première serait destinée à développer la production de plastique ABS dans une usine basée à Ningbo. L’objectif, avec celle-ci, est d’atteindre les 600 tonnes par an, pour une nouvelle usine en construction, de manière à répondre à la demande chinoise croissante. Deux autres usines chinoises devraient profiter du plan et augmenter leur capacité jusqu’à 300 tonnes par an. 

La deuxième joint-venture, elle aussi divisée à part égale, devrait aider à construire trois nouvelles usines spécialisées dans la fabrication de polyéthylène haute-densité. Chacune d’entre elles devrait atteindre la capacité de 500 tonnes de plastique produits par an.

La collaboration entre les deux entreprises britannique et chinoise ne date pas d’hier. En 2021, les deux avaient déjà rejoint une joint-venture en plus de collaborer étroitement depuis deux décennies.

« Nous sommes heureux de conclure ces investissements majeurs avec SINOPEC dans des domaines qui offrent les meilleures opportunités de croissance pour les deux sociétés » a déclaré Jim Ratcliffe, PDG de l’entreprise INEOS, à la suite de la signature des accords.