Arrivé à l’intersaison en provenance de Provence Rugby pour succéder à Raphaël Roggi, le nouveau manager général de l’AS Monco Rugby s’est confié pour Monaco-Tribune sur son rôle, son parcours et ses objectifs.

Ancien joueur professionnel formé au CS Bougoin-Jallieu, Walter Argoud arrive sur le Rocher avec une solide expérience. Responsable sportif du centre de formation de Provence Rugby et entraîneur de l’équipe espoir la saison dernière, cet ancien trois-quarts centre aura pour mission de faire progresser un groupe qui reste sur une saison historique avec une première montée en Fédérale 2.

Pourquoi avoir accepté de relever ce nouveau défi au sein de l’AS Monaco Rugby ?

J’étais à la recherche d’un projet attirant et ambitieux. Le discours des présidents m’a immédiatement séduit. Les bases sont solides, mais il y a encore tout à construire ici. On sent que le club est ambitieux mais qu’il garde les pieds sur terre. Le club grandit vite, à nous maintenant de le structurer tous ensemble.

LIRE AUSSI : PORTRAIT. Jérémy Aicardi (Monaco Rugby Sevens), le 7 dans la peau

Quel regard portez-vous sur l’effectif actuel ?

L’objectif principal était de conserver l’effectif actuel à 95%. J’ai entièrement confiance en ce groupe, qui est allé chercher la montée en Fédérale 2. Le groupe en place est compétitif. J’ai regardé tous les matchs des phases finales et avec ce que j’ai vu lors des premiers entraînements, je suis satisfait de l’effectif actuel.

La réussite de nos jeunes en équipe première la saison dernière a donné des idées à d’autres joueurs de nous rejoindre

Walter Argoud

Quel recrutement ciblez-vous ?

Ce n’est pas toujours évident de rivaliser avec les clubs de la division, qui ont des moyens bien plus importants. Le groupe est déjà composé de joueurs qui ont de l’expérience dans des divisions supérieurs mais nous allons devoir quand même nous adapter au niveau. Nous allons recruter en tout une dizaine de joueurs, dont quelques espoirs du Stade Niçois et un pilier qui a évolué en Fédérale 1 la saison dernière. La réussite de nos jeunes en équipe première la saison dernière a donné des idées à d’autres joueurs de nous rejoindre.

ASM Rugby
©ASM Rugby

Comment va s’organiser le staff ?

Nous formerons un binôme avec Robin Duvergé, qui est très imprégné de la vie du groupe et qui a déjà entraîné des jeunes. Il est également préparateur physique en parallèle. Robin sera chargé de la conquête et moi des lignes arrières.

LIRE AUSSI : Rugby. Coupe du monde 2023 : Le XV de France passera par Monaco

Quelles sont les ambitions cette saison ?

Le principal objectif est de pérenniser le club en Fédérale 2. Personnellement, j’espère que l’on va pouvoir aller chercher un peu plus. On veut surtout construire avec les espoirs, la formation du club et le MR7, que l’on puisse tous tirer dans le même sens. On fera le point à la mi-saison pour parler d’ambitions. Une qualification pour les play-offs serait déjà une belle surprise. Aujourd’hui, la montée en Fédérale 1 est encore prématurée.